Accueil du site > Traitements Recherche > Pharmacovigilance par les malades

Pharmacovigilance par les malades

publié le novembre 2002 dans Protocoles 26

La brève précédente, nous incite à rappeler l’existence du projet de l’AFSSaPSet l’intérêt d’y participer. Ce projet pilote de pharmacovigilance par les patients a été lancé en septembre dernier. 3.000 formulaires ont été distribué afin de récolter des informations concernant les effets secondaires. Contrairement au système actuel, qui se base sur la seule déclaration des professionnels de santé, cette opération-pilote, menée par l’AFSSaPS donne la parole aux malades puisque c’est à nous de remplir les formulaires, d’estimer en quoi les effets des traitements nous handicapent. Il nous sera également possible de déclarer des effets toxiques survenus dans le passé. La marche à suivre est expliquée dans un courrier disponible auprès de votre médecin, si celui –ci appartient à l’un des 10 centres de l’expérience (Hôpital La Pitié Salpétrière, Hôpital Paul Brousse, Hôpital Georges Pompidou, Hôpital Henri Mondor, Hôpital St Antoine, Hôpital de Clermont Ferrand, Hôpital de l’Archet à Nice, Hôpital de Strasbourg, CISIH de St Denis de la Réunion) ou à l’un des 2 réseaux ville-hôpital (ECOS - 01.45.59.38.20 et Rézo-85 - 01.43.14.49.53).

Nous soutenons ce projet par le biais du TRT-5 depuis le début de l’initiative, il est important que la parole des malades soit prise en compte dans ce domaine. Cette expérience doit réussir, elle dure 6 mois (jusque fin février 2003) mais elle pourra être prolongée suivant les circonstance. Pour le moment les retour ne sont pas suffisant pour envisager un prolongement. N’hésitez donc pas à y participer.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]