Accueil du site > Traitements Recherche > Arrêt de Silcaat

Arrêt de Silcaat

publié le novembre 2002 dans Protocoles 26

Le laboratoire Chiron vient d’annoncer l’arrêt de cet essai visant à évaluer l’efficacité de l’IL2 chez des patients séropositifs traités par antirétroviraux et ayant entre 50 et 300 CD4 (voir Protocoles 10). Pour rappel, les patients étaient randomisés en deux groupes, l’un avait de l’IL2 en plus de son traitement, l’autre non, l’objectif étant de voir si l’utilisation de l’IL2 diminue ou non le risque d’apparition de maladies opportunistes. Les résultats qui viennent d’être rendus publics montrent la difficulté à atteindre les objectifs prévus. Sur les 3.000 participants attendus, en 3 ans moins des deux tiers ont été inclus (dont 110 pour la France, soit la moitié des prévisions). De plus, pour que l’essai soit concluant, le nombre de patients devrait être augmenté, la durée prolongée et les coûts alourdis.

L’arrêt a donc été décidé pour des raisons économiques. Les éléments donnés mettent en avant un investissement financier déjà très important et pourtant insuffisant au vu des premiers résultats.

De cette décision, découlent plusieurs éléments : d’ores et déjà les inclusions sont arrêtées, les patients sous IL2 continuent leur traitement, les modalités de suivi ne sont pas encore définies. Par contre cela ne change rien aux 800 ATU françaises et aux autres essais utilisant de l’IL2 (comme les essais ANRS 093, 095, 101, HC 07). On peut s’inquiéter de ce genre de décision qui ne se base pas sur des indications relatives à la sécurité des patients mais sur des préoccupations mercantiles.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]