Accueil du site > Traitements Recherche > Une bonne nouvelle

Une bonne nouvelle

publié le 11 juillet 2006 dans Protocoles 43

Un premier vaccin destiné à la prévention du cancer du col de l’utérus lié au HPV, vient d’obtenir son autorisation de mise sur le marché aux Etats Unis. C’est le laboratoire Merck qui le développe. Ce vaccin sera utile également en cas de lésions cervicales précancéreuses et de condylomes génitaux dus aux Papillomavirus (HPV ou human papillomavirus) de type 6, 11, 16 et 18. Les jeunes femmes et les fillettes sont concernées, car l’immunisation doit être réalisée avant toute exposition aux virus, après elle est inutile. Par ailleurs, les femmes déjà infectées ne sont pas protégées. Cette vaccination préventive comprend 3 injections sur 6 mois, son efficacité est de 70 % dans le cas de cancer du col (HPV de type 16 et 18) et de 90 % dans les cas de condylomes (HPV de type 6 et 11). Ce vaccin n’est pas encore homologué en France, mais en raison de son impact en termes de santé des femmes et de santé publique, il est souhaitable que ce soit au plus vite.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]