Accueil du site > Traitements Recherche > Prévention, Herpés et VIH

Prévention, Herpés et VIH

publié le 11 juillet 2006 dans Protocoles 43

L’herpès virus de type 8 (HHV8) se retrouve de façon fréquente dans la communauté gay, tout spécialement chez ceux qui sont infectés par le VIH. On peut le retrouver dans la salive, mais évidemment aussi dans la sang. Une équipe de chercheurs amériains, de Washington a cherché à déterminer l’importance de la contamination par ce virus chez les homosexuels non touchés par le VIH, mais qui ont eu des relations sexuelles orales avec des partenaires soit séropositifs pour le VIH, soit au statut inconnu. Un questionnaire a été proposé à 819 gays séronégatifs. Et en parallèle, l’analyse de leur salive a été effectuée. La recherche du HHV8 a été positive 198 fois ce qui représente 24,3 % des participants. Sur l’ensemble du groupe, 83 % des volontaires ont déclaré avoir eu un contact salivaire avec des partenaires séropositifs pour le VIH et 90 % avec des hommes au statut inconnu. L’analyse statistique montre que le risque d’infection par le HHV8 est associé, indépendamment du nombre de partenaires, au nombre de ceux ne connaissant pas leur statut VIH inconnu et ayant des pratiques oro-anales avec des partenaires au statut VIH ignoré. L’oropharynx est bien le lieu de tous les dangers dans la contamination par le HHV8, qui rappelons est également l’agent causal de la maladie de Kaposi. Si cette étude conclue sur une évidence, il semble utile de le rappeler au vu de cette expérience : les relations sexuelles avec des hommes séropositifs ou au statut VIH inconnu majorent le risque de transmission du HHV8.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]