Accueil du site > Traitements Recherche > La protestation gagne aussi les (...)

La protestation gagne aussi les médecins

publié le 11 juillet 2006 dans Protocoles 43

Au fil de ces pages, nous n’avons cessé depuis deux ans de dénoncer la dernière réforme de l’Assurance maladie. Le mécontentement exprimé par les malades s’est amplifié début juin par le vote sanction des médecins. Les élections professionnelles ont aboutit à un changement important dans le paysage syndical des 125 000 médecins généralistes et spécialistes. Les 3 principaux syndicats avec qui le gouvernement a négocié la réforme ont été sanctionnés lourdement. Le CSMF a obtenu 26 % chez les généralistes contre 41 % en 2000 et 39 % chez les spécialistes contre 60 % en 2000 ; le SML a obtenu 10 % chez les généralistes contre 16 % en 2000 et 15 % chez les spécialistes contre 22 % en 2000 et Alliance oscille entre 1 et 1,5% tous généralistes et spécialistes confondus. Au contraire les syndicats plus extrêmes tant à gauche (MGF ou EG) qu’ultra-libéral (FMF), hostiles à la convention médicale avec l’Assurance maladie ont vu leur score s’améliorer. MG France a obtenu 31 % chez les généralistes comme en 2000, Espace Généraliste, dissident de MG France créé fin 2005, a obtenu 12 % et FMF a obtenu 16 % chez les généralistes contre 5 % en 2000 et 36 % chez les spécialistes contre 7 % en 2000. Si ce genre de « retournement » semble habituel chaque six ans, cette fois l’éclatement en groupes plus réduits rendra difficile les futures négociations, d’autant plus que MG France souhaite renégocier la convention avec l’Assurance maladie. Ce qui est sûr c’est que le mécontentement est général.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]