Accueil du site > Traitements Recherche > jeux d’hormones

jeux d’hormones

publié le 27 novembre 2001 dans Protocoles 21

On sait très bien que les inhibiteurs de la protéase interagissent avec de nombreux autres médicaments, notamment en ce qui concerne la façon dont ces derniers sont métabolisés par le foie. Récemment, des chercheurs de Toronto ont également constaté une interaction apparente entre le ritonavir et le supplément d’une hormone thyroïdienne appelé L-thyroxine.

Le patient en question avait présenté une enflure de la thyroïde à la suite d’un traitement par interféron-alpha à long terme contre l’hépatite. Sous l’effet de la L-thyroxine à raison de 0,125 mg / jour, la thyroïde du patient a retrouvé sa taille normale. Un an plus tard, il a commencé une trithérapie antivirale comportant du ritonavir, mais après un mois de traitement, on a de nouveau constaté une enflure de la thyroïde. Une analyse sanguine a alors révélé des anomalies des hormones thyroïdiennes. Son médecin a substitué l’indinavir au ritonavir à cause des effets toxiques de ce dernier sur le foie. Depuis il n’y a plus de problème. Ces données ont été publiées à titre de mise en garde contre cette apparente interaction avec le ritonavir.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]