Accueil du site > Traitements Recherche > lamivudine + abacavir + ténofovir

lamivudine + abacavir + ténofovir

publié le 30 octobre 2003 dans Protocoles 30

L’association lamivudine + abacavir + ténofovir, testée dans le cadre d’un essai appelé Tonus, a été l’objet d’une mise en garde de l’Agence européenne du médicament pour cause d’efficacité insuffisante. Il est donc déconseillé aux médecins de prescrire cette trithérapie. L’essai Tonus, dont nous n’avons jamais fait de fiche faute d’information, a démarré au 1er trimestre 2003 et a inclus 38 personnes naïves de traitement antirétroviral. Une seconde étude menée par GlaxoSmithKline a recruté 102 personnes, elles aussi naïves de tout antirétroviral. Dans la première étude, 7 personnes (soit près de 20%) se sont retrouvées en situation sous-optimale, comme pour 50 personnes (soit près de 50%) de la seconde étude. Des résistances à la lamivudine et au ténofovir ont été retrouvées chez certains d’entre eux. Ces problèmes de résistance sont apparus précocement, puisque l’arrêt de l’essai Tonus s’est décidé 3 mois après son démarrage, et que le deuxième essai cité les a observés dès 8 semaines. La cause de ces échecs n’est pas identifiée, même s’il s’agit certainement d’interactions entre ces 3 molécules, dont on ignore encore la nature.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]