Charlie Hebdo

publié le 1er mai 2003 dans Action 87

Le dessin montre Edwy Plénel se faisant enculer par un Africain nu et souriant, tenant un javelot à la main. La légende est éloquente : « Il ne faut pas confondre Edwy Plénel et étui pénien ». Cela se trouve dans les pages centrales de Charlie Hebdo du 5 mars 2003.

On ne compte plus les dessins homophobes et sexistes du journal. Il s’agit d’un véritable fonds de commerce. Vous voulez dire que Raffarin est vendu aux patrons ? Vous le montrez en train de sucer Sellières. Bush est le VRP du lobby pétrolier ? Montrez-le avec une pompe à essence dans le cul. Pour Charlie Hebdo, sucer, se faire baiser, se faire enculer sont des pratiques sexuelles qui relèvent de la soumission, l’humiliation, la démission politique.

Le journal renvoie à la gueule de touTEs ceux et celles qui aiment le sexe des images révoltantes de leurs pratiques. Même la droite, qui vient d’adopter le principe de pénalisation de l’homophobie et du sexisme, est plus évoluée que Charlie Hebdo. C’est dire le niveau du journal.

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]