Accueil du site > Étrangers > Présentation de la commission Migrations

Présentation de la commission Migrations

publié en ligne : 20 octobre 2017

La commission Migrations d’Act Up-Paris se crée et a besoin de nouvelles forces !

Aujourd’hui, la moitié des personnes qui découvrent leur séropositivité pour le VIH ne sont pas nées en France. Il se pourrait que les séropositifVEs qui ont en partage une histoire personnelle et familiale marquée par l’exil et la migration soient encore plus nombreuxSES, même si la pratique trop rare des statistiques ethniques (et a fortiori des statistiques ethno-raciales) ne permet pas de le confirmer. L’étude PARCOURS a montré qu’entre un tiers et la moitié des MigrantEs d’Afrique subsaharienne séropositifVEs résidant en Ile-de-France ont été contaminéEs après leur arrivée en France. Malgré le Droit au séjour des étrangers malades (DASEM), le Ministère de l’Intérieur continue d’expulser des personnes séropositives ou atteintes d’hépatites virales et les condamne ainsi à la mort quand on sait que des traitements adaptés sont inaccessibles de façon effective dans de nombreux pays, de sorte qu’une personne séropositive sur deux dans le monde en est privée. Parmi les contaminations chez les HSH (hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes), les personnes nées à l’étranger sont surreprésentées en étant 1/5. Elles sont 4/5 chez les femmes. Et 2/3 des immigréEs nouvellement contaminéEs sont néEs en Afrique subsaharienne.

Les phénomènes migratoires n’ont eu de cesse de se manifester dans les sociétés humaines. À notre époque, les migrations et les modalités dans lesquelles elles s’exercent sont pourtant devenues révélatrices de rapports de pouvoir. Pour les unEs, appeléEs « expatriéEs », ces migrations sont aisées voire encouragées, tandis que pour les autres, désignéEs comme « MigrantEs », elles sont empêchées et s’accompagnent de dénis de droits, exploitation, précarité, discriminations. Ces rapports de domination, directement liés au racisme et au colonialisme, continuent de se déployer dans la société française contemporaine en affectant gravement la santé des personnes dans toutes ses dimensions et en menant à de nouvelles contaminations.

Nous militons donc pour un accès égal à la santé pour touTEs sans discrimination raciale, liée à la nationalité, à la provenance géographique et au territoire d’habitation, tout en essayant de favoriser la parole des personnes héritières de l’histoire de l’immigration et en promouvant les principes de la santé communautaire.

Pour rejoindre la commission Migrations et travailler ensemble autour de ces problématiques, vous pouvez nous contacter par e-mail (actup.request.refugies@gmail.com) ou nous rencontrer directement lors des réunions que nous tenons environ une fois par semaine au local d’Act Up-Paris (8 rue des Dunes, 75019 Paris). Elles sont ouvertes à touTEs et n’exigent pas de compétences particulières. Venez y porter vos envies et vos colères, toutes les bonnes volontés sont bienvenues !

RACISME = MORT

RÉPRESSION = CONTAMINATIONS

EXPULSION = MORT

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]