Etude CALVIH

Détermination des facteurs de risque de calcul rénal chez le patient infecté par le VIH

publié en ligne : 9 mars 2016

Étude non-interventionnelle, prospective, monocentrique, descriptive et analytique de cohorte, réalisée dans le service de Néphrologie de l’Hôpital de la Pitié-Salpétrière (Assistance Publique Hôpitaux de Paris)

Objectifs

Objectif principal : Réaliser une exploration clinique, radiologique et biologique chez des personnes infectées par le VIH présentant une colique néphrétique ou porteur d’une lithiase rénale (diagnostic radiologique) et de déterminer la cause des symptômes. Etablir une stratégie de prévention de récidive.

Objectifs secondaires : Décrire l’évolution des patients et le nombre de récidives par an. Prise en charge urologique des personnes. Evolution des personnes traitées par atazanavir versus non traitées par atazanavir (REYATAZ * laboratoire BMS qui participe au financement de l’étude)

Inclusion

Sujets à inclure : 100 personnes pour une participation individuelle de 12 mois.

Critères d’inclusion : femme ou homme, d’au moins 18 ans, infecté par le VIH, ayant présenté une crise de colique néphrétique ou une récidive dans les 6 mois suivants, ou porteur d’une lithiase rénale asymptomatique. Personne ayant pris connaissance du protocole, acceptant de participer à la recherche et au suivi sur un an.

Schéma de l’étude

Information des personnes à J0, accord de participation à l’étude, consultation avec un néphrologue, bilan radiologique, bilan biologique. Visites à M6 puis à M12.

Période d’inclusion : 18 mois, durée de l’étude 30 mois. L’étude est en cours actuellement, en ce 1er trimestre 2016.

Critère d’évaluation principal

C’est le diagnostic causal probable de la lithiase qui a conduit à l’inclusion dans le protocole. Il s’agit d’un diagnostic posé par le médecin investigateur après 6 mois ou un an de suivi reposant sur l’analyse des facteurs de risque, des données biologiques, cliniques et radiologiques.

Infos, contacts

Pour informations : Premier rendez vous au Service de Néphrologie, la Pitié-Salpêtrière pour le protocole CALVIH 01 42 17 72 03.

Contacts :

Unité de recherche clinique NASSIMA MANSOUR 01 42 18 07 90 Service de Néphrologie CORINNE ISNARD BAGNIS 0142 17 72 27

Notre avis et compléments d’information

Connaissances actuelles concernant les lithiases : La lithiase rénale est une pathologie fréquente dans la population générale (10% et 50% de risque de récidive). Les lithiases médicamenteuses sont rares mais les médicaments les plus fréquemment responsables actuellement sont les antiprotéases. Leur diagnostic est difficile et repose sur l’analyse du calcul qui n’est que rarement réalisée. Une étude récente a montré que l’association atazanavir/ritonavir est 10 fois plus présente que lors les traitements par un autre inhibiteur de protéase.

Dans le service de Néphrologie de la Pitié-Salpêtrière où se déroule l’étude, une prise en charge multidisciplinaire et diététique (tenant compte des facteurs de risques alimentaires, anatomiques et biochimiques) sera possible.

Une information est diffusée pour sensibiliser les Urologues, Néphrologues et Infectiologues d’Ile de France ainsi que vers les associations de lutte contre le SIDA afin de faire savoir aux personnes ayant présenté un épisode lithiasique la participation possible au Protocole CALVIH.

Un numéro de téléphone permettra de prendre rendez vous pour une consultation soit par le médecin traitant soit par le patient.

Rappel 01 42 17 72 03

Il faut conclure en disant l’importance et la nécessité d’une telle étude laquelle ne modifiera pas le traitement de l’infection par le VIH, mais pourra par contre permettre à partir de l’analyse des résultats de proposer une prise en charge urologique efficace au long terme.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]