Accueil du site > Égalité des droits Homophobie > Des homophobes à l’Assemblée, une (...)

Des homophobes à l’Assemblée, une menace pour les minorités

publié en ligne : 11 juin 2002

"Stérilisez-les !" [les homosexuels]* Pierre Lellouche, réélu dans la 4ème circonscription de Paris

"Ce texte[le PaCS] créé une équivalence entre l’homosexualité et l’hétérosexualité qui sont placés à peu près au même niveau. (...) C’est une sorte de maïs transgénique en matière de relation humaine."* Renaud Dutreil, en ballotage favorable dans la2ème circonscription de l’Aisne

"le PaCS sera en réalité la voiture-balai des régularisations de sans-papiers, et cela nous ne pouvons l’accepter."* Thierry Mariani, en ballotage favorable dans la 4ème circonscription du Vaucluse

Dimanche, Pierre Lellouche, Hervé Gaymard, René Galy-Dejean, Jean-François Mattéi et Gilbert Meyer, ont été réélus dès le premier tour des élections législatives.

Renaud Muselier, Renaud Donnedieu de Vabres, Renaud Dutreil, Dominique Dord, Dominique Versini, Pierre Cardo, Christine Boutin, Thierry Mariani, Patrick Devedjian, Henri Plagnol, Bernard Accoyer et Robert Grossman sont quant à eux en ballotage favorable pour le second tour.

Tous ces hommes et ces femmes étaient candidats de l’UMP, le parti de Jacques Chirac, au premier tour de l’élection législative et ils ont tous fait preuve au moment du PaCS (voir les citations ci-dessus) - ou après d’une homophobie particulièrement éloquente. Act Up-Paris exprime sa consternation et sa colère de voir ces homophobes confirmés dans leurs fonctions ou en passe d’être (ré)élus.

En cas de victoire de la droite au second tour, dimanche prochain, l’élection des premiers et la possible élection des seconds est une menace pour la sécurité des minorités. Depuis le 5 mai, la droite au pouvoir s’est déjà lancée dans une politique répressive à l’égard des minorités : répression des sans papiers, rafles de prostituées, recrudescence des agressions d’homosexuels par des policiers sur les lieux de drague.

Si le 16 juin, la droite est majoritaire à l’assemblée, elle aura avec des députés qui ont exprimé leur haine des homosexuels et des minorités, la pleine capacité de poursuivre et d’accentuer sa politique de répression des sans papiers, des prostituées, des homosexuels, des usagers de drogues et des malades du sida.

Act Up n’oublie pas le passé et appelle tous les électeurs à faire barrage à tous les députés homophobes et réactionnaires cités ci-dessus pour le second tour.

Act Up exige une loi qui pénalise l’insulte homophobe.

Ces propos ont été tenus à l’assemblée nationale lors des débats sur le PaCS et publiés au journal officiel. Pour une liste plus exhaustive des députés homophobes, voir la site de l’association Pro-Choix www.prochoix.org ou Amours Egales ? de Daniel Borrillo et Pierre Lascoumes, La Découverte.

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]