Accueil du site > L’association > Face au sida, tu n’as pas le choix : (...)

Face au sida, tu n’as pas le choix : bats-toi !

Samedi 12 juillet, Act Up-Paris a élu son nouveau Conseil d’Administration.

publié en ligne : 21 juillet 2014

Dans le contexte actuel de redressement judiciaire [1], il ne s’agissait pas d’une simple formalité administrative mais bel et bien d’une nécessité de trouver collectivement des solutions pour qu’Act Up-Paris vive. Il était pour l’ensemble des militantEs inconcevable que l’association ferme ses portes alors même que l’épidémie ne cesse de progresser.

Refusant touTEs de rendre les armes, nous nous sommes donc engagéEs ensemble dans un nouveau CA, dont le bureau est composé d’une présidentE (Laure PORA, trans gouine séronégative), de deux co-sécrétairEs généralEs (Lisiane LOMAZZI et Laurent MÉREUR, pédé-gouines séronégatiFves), d’un trésorier (Gérard BOUDET, pédé séropositif).

Hugues Fischer, gay leather, coordinateur prévention à Act Up-Paris, séropositif, militant de la première heure, a été élu comme porte-parole de l’association, et Pierre Dauphin, gay, séropositif comme vice-président, sur la thématique particulière de l’égalité des droits.

Le CA comporte également neuf administrateurs/trices [2].

Notre action politique au cours de ce mandat reposera sur deux piliers fondamentaux d’Act Up-Paris : éviter de nouvelles contaminations, améliorer l’accès aux soins et la qualité de vie des Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH).

Face au gouvernement, la colère ne faiblit pas !

Le gouvernement n’a eu de cesse depuis son investiture de maintenir voire de mettre en place des lois et politiques discriminatoires à l’encontre des minorités : HSH [3], prisonnierEs, usagerEs de drogues, TravailleurSEs Du Sexe, personnes transgenres, étrangerEs malades. Cela constitue un obstacle majeur à la prévention, au dépistage et aux traitements et que ces populations sont les plus exposées aux risques d’infection VIH et IST [4]. Nous ne constatons aucune volonté gouvernementale de mettre un terme à cette épidémie qui demeure plus que jamais une épidémie politique.

À nos interpellations, nous n’avons pour réponse qu’un mépris affiché.

Nous continuerons donc à oeuvrer pour que notre voix, celle des malades, celle des minorités se fassent entendre et brise le silence auquel le gouvernement veut nous réduire.

Plus que jamais, ACTION=VIE !

Notes

[1] Act Up-Paris en redressement judiciaire : pourquoi ? comment ? : http://www.actupparis.org/spip.php?...

[2] Véronique Symon, Ludovic Chéné et Cécile Lhuillier, pédé-gouines séronégatiFves, salariéEs et militantEs de l’association, sous le coup de la procédure de licenciement économique.

Sarah Benichou, hétérosexuelle, séronégative, engagée par ailleurs dans les luttes féministes, en charge de l’Administration Technique et Financière d’Act Up-Paris.

Manue Mallet, gouine séronégative, également engagée dans les luttes antifascistes.

Elsa Noual, gouine, militante Act Up-Paris, usagère de drogues, investie pour les droits des travailleurSEs du sexe, porteuse d’une hépatite B chronique.

Bertrand Jullien, hétérosexuel, séronégatif, engagé notamment pour les droits des travailleurSEs du sexe et contre la précarité.

Christophe Matthias, militant de longue date, pédé, séropositif, engagé sur la question des Droits Sociaux / Accès aux soins.

Carole Léger, hétérosexuelle et séronégative, geek notoire.

[3] Hommes ayant des relations Sexuelles avec des Hommes, (Men having Sex with Men)

[4] Infections Sexuellement Transmissibles.



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]