"Pour participer à cet essai, vous devez avoir reçu et lu la notice d’information patient"

Essai SOFTRIH

ANRS HC 31 RECHERCHE PUBLIQUE

publié en ligne : 5 juin 2014 dans Essais cliniques

Étude pilote évaluant l’efficacité et la tolérance d’une combinaison Sofosbuvir/Ledipasvir à dose fixe dans le traitement des personnes co-infectées VIH-VHC génotype 1, antérieurement traitées par un inhibiteur de protéase S3/4A. Promoteur Inserm-ANRS Etude pilote de phase II, non randomisée, bras unique, multicentrique, en ouvert, centres ANRS en France. Inclusions août 2014.

Objectif principal et déroulement de l’étude

Évaluer chez des personnes co-infectées par le VHC de génotype 1 et le VIH, en échec de traitement par inhibiteur de protéase NS3/4A et PEG/RBV ou ayant arrêté leur traitement prématurément pour intolérance, le taux de réponse virologique soutenue (RVS) 12 semaines, après un traitement de 24 semaines pour les personnes cirrhotiques et de 12 semaines pour les non cirrhotiques, par bi-thérapie orale et déterminer si ce taux de RVS est significativement supérieur à 50 %.

Objectifs secondaires

Évaluation de la tolérance clinique et biologique de la bi-thérapie par Sofosbuvir /Ledipasvir. Évaluation virologique VHC et émergence de résistance. Évaluation virologique VIH, cinétique virologique et évolution des CD4 et CD8. Évaluation hépatique et métabolique (fibrose, cirrhose, insulinorésistance). Évaluation pharmacologique par suivi des concentrations résiduelles de Sofosbuvir et de Ledipasvir et la relation avec la cinétique de la réponse virale. Évaluation des éventuelles interactions entre les médicaments VHC et VIH (Raltégravir et Tenofovir). Évaluation du ressenti des personnes : observance, fatigue, qualité de vie.

Qui peut participer à l’étude ?

Sont prévus 70 personnes. Durée de l’étude 2 ans. Infection VIH confirmée et VHC de génotype 1 avec un ARN VHC > 1000 UI/ml à la visite de pré-inclusion. Sujets déjà traités par Peginterféron/Ribavirine plus inhibiteur de protéase, en échec virologique ou en arrêt prématuré dû à une intolérance au Peg ou à l’IP. Traitement interrompu depuis au moins 3 mois. Traitement ARV stable depuis au moins 1 mois : emtricitabine / tenofovir ou lamivudine / tenofovir. D’autres combinaisons pourraient être autorisées. CD4 > 100mm3 ARN VIH < 50 cp / ml. Tout stade de fibrose avec évaluation de la présence ou non de cirrhose à la pré-inclusion. Moyens de contraception indispensables. Personnes affiliées ou bénéficiant d’un régime de la SS ou de la CMU.

Qui contacter pour rentrer dans l’essai ?

Pr Eric ROSENTHAL. Hôpital Archet 1 Nice - Tel : 04 92 03 58 61

Notre avis

Le sofosbuvir (SOLVADI) est un inhibiteur de la polymérase du VHC et le Ledipasvir un inhibiteur de protéase NS3/4A, produits par Giléad . Ces 2 molécules ayant un mode d’action différent pourraient avoir une efficacité suffisante permettant d’obtenir une réponse virologique soutenue à S 24 après l’arrêt du traitement et ceci sans PEG/RBV dont on connaît les effets secondaires difficiles. C’est le but de l’étude.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]