Accueil du site > Droits Sociaux > sida is disco

sida is disco

publié en ligne : 16 avril 2014

Chaque mercredi une poignée de militantEs d’Act Up-Paris tient la Permanence Droits Sociaux (PDS) et accueille les personnes en situation souvent compliquées. Cette rubrique présente un florilège de ces cas.

Refus de soin et humiliation

Le 29 janvier 2014, Bruno se rend à l’hôpital de Saumur pour un contrôle simple en proctologie prescrit par son médecin traitant. Il est reçu en consultation externe par le Docteur E, entérologue. Il l’informe qu’il est séropositif depuis 25 ans.

Le docteur E. se crispe. Mal à l’aise, il demande à Bruno la signification des termes TARV (traitement antirétroviral) inscrits sur la prescription. Il dit ne pas être sur de pouvoir lui faire l’examen et sort un instant. Dix minutes plus tard, le docteur E. revient et annonce à Bruno que l’examen ne pourra pas être pratiqué car il faut une lampe spéciale et que « dans son cas » il faut faire très attention. Il propose de l’adresser à un spécialiste sur la ville d’Angers qui « a l’habitude de cette pathologie » et lui prescrit un lavement à faire avant l’examen.

Bruno sort de l’hôpital humilié par ce refus de soins, il décide d’appeler la direction de l’hôpital. Le directeur adjoint le reçoit immédiatement et écoute le récit des événements. Visiblement embêté, il lui demande ce qu’il envisage de faire et lui propose de rencontrer la médiatrice de l’hôpital. Bruno ne veut pas de médiation, il veut savoir si oui ou non l’hôpital de Saumur est en mesure de lui faire l’examen prescrit et souhaite porter plainte pour discrimination et refus de soins. Il accepte finalement d’attendre jusqu’au lendemain pour être d’abord reçu par le Directeur de l’hôpital.

Le lendemain matin, Bruno reçoit un coup de téléphone de la médiatrice de l’hôpital qui lui demande de lui repréciser ce qu’il s’est passé et l’informe qu’elle va demander une enquête sur le service. Deux jours plus tard, elle le rappelle pour lui dire que le Docteur E ne s’est pas senti en mesure de pratiquer l’examen - examen qui est donc bien pratiqué à l’hôpital de Saumur - et laisse sous-entendre qu’il aurait vécu les choses difficilement parce qu’il ne serait pas au clair avec sa séropositivité (!) ce à quoi Bruno répond que s’il n’avait pas précisé son statut sérologique, l’examen aurait eu lieu.

La médiatrice s’inquiète de ce qu’il compte faire. Bruno souhaite obtenir réparation et demande un compte-rendu officiel de l’enquête. La médiatrice parle alors de procédure judiciaire et répond que, s’il veut un écrit, alors il devra lui-même faire une demande par écrit, en précisant que l’hôpital répondra uniquement aux questions précisément posées. D’abord décidé à le faire, Bruno abandonnera finalement la procédure, préférant oublier cet épisode humiliant. Il a depuis passé son examen à Paris dans les meilleures conditions, et sans lavement.

Permanence Droits Sociaux - Social Rights
>> Écrire - Write a message

Droits Sociaux

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Droits Sociaux</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]