Accueil du site > Traitements Recherche > Essais cliniques > COHORTE CO5 - IMMUNOVIR 2 / Réservoirs

"Pour participer à cet essai, vous devez avoir reçu et lu la notice d’information patient"

COHORTE CO5 - IMMUNOVIR 2 / Réservoirs (sous-étude de la cohorte ANRS CO5 VIH-2) -

ANRS RECHERCHE PUBLIQUE - ESSAI VIH2 -

publié en ligne : 30 octobre 2013 dans Protocoles 76

Histoire naturelle de l’infection par le VIH-2 chez des adultes vivants et suivis en France. Immunovir 2 / Réservoirs. Recherche des corrélats immunologiques de contrôle de l’infection par le VIH-2.

Objectif principal :

partie A : « Immunovir ». Étude des mécanismes immunitaires de contrôle de l’infection par le VIH-2, c’est-à-dire la capacité de production des lymphocytes, le vieillissement lymphocytaire, l’étude des fonctions antivirales (cellules dendritiques, NK, lymphocytes). Caractérisation transcriptionnelle des CD4 et CD8 spécifiques du VIH-2.
partie B : « Réservoirs ». Analyser le réservoir [1] sanguin latent et inductible dans les différentes populations de cellules CD4 et les monocytes/macrophages périphériques des personnes non traitées de la cohorte ANRS CO5 VIH-2.

Qui peut participer à cette étude ?

groupe des non progresseurs : personnes ayant une infection stable sur le plan clinique et immunitaire. 20 non progresseurs sont à recruter.
groupe des progresseurs : personnes en progression clinique et/ou immunologique pour lesquelles la question d’un traitement antirétroviral se pose. 20 progresseurs sont à recruter.
groupe des volontaires sains : ayant un lien de filiation ou familial avec les participants progresseurs ou non, ou du même pays d’origine. Ils seront appariés et recrutés par l’intermédiaire du CIC de Bichat. 20 volontaires sains sont à recruter. La cohorte est prévue pour durer jusqu’en 2015. Début des inclusions juin 2013, durée 12 mois. Participation des personnes 1 an au maximum.

Qui contacter pour rentrer dans l’essai ?

Investigatrice coordonnatrice de la cohorte : Pr Sophie Matheron - Hopital Bichat-Claude Bernard 75018 Paris
tel : 01 40 78 83 - Courriel : sophie.matheron@bch.aphp.fr
Responsable scientifique Partie A : Dr Rémi Cheynier - Institut Cochin 75014 Paris
tel : 01 40 51 65 41
Responsable scientifique Partie B : Pr Françoise Brun Vezinet - Hôpital Bichat-Claude Bernard 75018 Paris
Tel 01 40 25 61 50

Permanence d’Act Up-Paris :
lundi à vendredi de 14h à 18h
traitements@actupparis.org
Tel 01 49 29 44 75

notre avis

Le VIH-2 est responsable d’une infection à évolution plus lente et moins fréquente que celle due au VIH-1. Les personnes infectées par le VIH-2 contrôlent mieux la maladie et sur une plus longue durée avec une charge virale très faible ou même indétectable sans traitement. Au long terme ce contrôle de l’infection par l’organisme peut devenir moins efficace et nécessiter de mettre en place un traitement, il faut comprendre pourquoi ! Cette sous-étude s’inscrit tout naturellement dans le cadre de la cohorte CO5, débutée en 2001, fin prévue en 2015, destinée à suivre l’histoire naturelle de l’infection par le VIH-2 en France.

Notes

[1] ensemble des cellules sanguines dans lesquelles le VIH-2 est stocké

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]