Accueil du site > Traitements Recherche > Hépatite C : Honte à Gilead !

Hépatite C : Honte à Gilead !

publié en ligne : 25 juillet 2013

Hépatite C : Honte à Gilead !

English Version Here

Les personnes vivant avec une hépatite C et dont l’état de santé présente une urgence doivent pouvoir bénéficier des médicaments en cours de développement et non encore disponibles sur le marché. Pour cela, il existe un dispositif d’autorisations temporaires d’utilisation (ATU).

Ce matin, des militantEs d’Act Up-Paris se sont renduEs à Boulogne-Billancourt devant le siège français de Gilead Sciences Inc pour rappeler à la firme qu’elle doit suivre l’avis de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Gilead refuse de donner un accès précoce au sofosbuvir aux malades qui, parce qu’ils sont en impasse thérapeutique avec les molécules actuellement disponibles sur le marché, ont reçu une ATU nominative de l’ANSM. Les activistes ont collé des affiches sur la façade et autour du siège de la firme. L’attitude de Gilead a déjà été dénoncée par le groupe interassociatif TRT-5.

Laure Pora, présidente d’Act Up-Paris, a déclaré : « Pour Gilead, la logique monopolistique prime sur les exigences thérapeutiques ; l’accès compassionnel au sofosbuvir n’en est pas le seul exemple. Si Gilead poursuit dans cette attitude scandaleuse, nous demanderons aux membres du comité économique des produits de santé qui fixe le prix des médicaments de le sanctionner financièrement. »

Pour recueillir des informations sur les ATU des molécules anti-hépatite C en cours de développement, le groupe a mis en place un observatoire qui peut-être alimenté par les malades, leurs proches, les médecins et les associations : http://www.actupparis.org/spip.php?...

déclaration de lien d’intérêt : Act Up-Paris a reçu de Gilead un don de 40000€ en 2013.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]