Accueil du site > Traitements Recherche > Coinfection VIH/hépatites > Incivo (Télaprévir) - Prise en charge (...)

Incivo (Télaprévir) - Prise en charge des réactions cutanées sévères

publié en ligne : 30 avril 2013

INCIVO (Télaprévir) est indiqué en association à l’interféron pégylé et la ribavirine dans le traitement des patients adultes ayant une hépatite C chronique due à un virus VHC de génotype 1. Ce médicament est associé à un risque de réactions cutanées sévères (incluant syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse (DRESS) et syndrome de Stevens Johnson) identifié dès son développement clinique. Récemment, deux cas de syndrome de Lyell dont un cas de décès ont été rapportés au Japon. La sévérité de ces effets indésirables potentiellement fatals incite à alerter les professionnels de santé et les malades concernés sur le risque de réactions cutanées sévères associées à l’utilisation d’INCIVO et sur la nécessité de respecter scrupuleusement les recommandations de surveillance et de prise en charge des effets indésirables cutanés indiquées dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP), mentionnant notamment l’arrêt immédiat du télaprévir en cas de survenue d’éruptions cutanées sévères.

Les données récentes disponibles suggèrent que la co-administration avec le peginterféron alfa et la ribavirine peut contribuer à la survenue d’éruptions cutanées ; il peut aussi être nécessaire d’arrêter ces médicaments. Les recommandations stipulent maintenant que le peginterféron alfa et la ribavirine doivent aussi être immédiatement arrêtés en cas de survenue d’une éruption cutanée associée à des symptômes systémiques.

Les personnes qui prennent INCIVO doivent être informées de la nécessité de contacter immédiatement leur médecin en cas de survenue d’une éruption cutanée ou d’aggravation d’une éruption cutanée existante.

Voir la lettre d’information.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]