Accueil du site > Égalité des droits Homophobie > 5 bonnes raisons de soutenir l’égalité

5 bonnes raisons de soutenir l’égalité des droits homo / hétéro

publié en ligne : 4 avril 2013

Historiquement, les associations de lutte contre le sida ont toujours soutenu l’égalité des droits. C’est une question de principe, mais c’est surtout une nécessité concrète : quand nos amants crevaient au début de l’épidémie, le rejet et l’absence de droits étaient la règle. Or une politique de lutte contre le sida efficace a pour préalable la fin de l’exclusion sociale et juridique des populations touchées.

1/ Pourquoi y a t-il un lien historique entre lutte contre le sida et droits des minorités ?

Au début de l’épidémie, alors que le sida frappait mortellement la communauté homosexuelle, l’absence de droits équivalents à ceux des hétérosexuelLEs a provoqué des situations encore plus intolérables. Combien de personnes expulsées de leur logement car leur nom ne figurait pas sur le bail de leur appartement ? Combien d’homosexuelLEs n’ont pu participer aux obsèques de leur conjoint mort du sida car leur « belle-famille » s’y opposait ?

2/ Pourquoi refuser l’égalité des droits entretient l’homophobie ?

Tous les argumentaires qui s’opposent à l’égalité des droits reposent sur des représentations des homosexuelLEs qui les confinent dans un statut de citoyen de seconde zone. Refuser l’égalité constitue donc une forme d’homophobie et légitime donc le rejet des homosexuelLEs.

3/ Pourquoi nous ne nous contentons pas du PaCS ou d’une union civile ?

Parce que ces contrats ne répondent que partiellement aux besoins des personnes précaires : le PaCS n’ouvre pas droit aux prestations versées au conjoint survivant de l’assuré social. Par ailleurs, nous ne pourrions pas non plus nous satisfaire d’une union civile pour les couples homosexuelLEs donnant accès aux mêmes droits que l’actuel mariage, dans la mesure où l’égalité des droits ne peut être que pleine et entière. Une union civile ne ferait qu’entériner un statut d’exception pour les homosexuelLEs : nous ne sommes pas si exceptionnelLEs !

4/ Pourquoi l’absence d’égalité des droits favorise les suicides des minorités sexuelles ?

Confronté quotidiennement à l’homophobie, y compris à l’absence de reconnaissance sociale et juridique, les minorités sexuelles connaissent une prévalence du risque suicidaire 2 fois importantes que les hétérosexuelLEs [1]. Ce chiffre est encore plus important chez les jeunes. Il recouvre des réalités diverses, du harcèlement moral en milieu scolaire aux discriminations subies dans son travail, des viols correctifs de lesbiennes aux adolescentEs rejetéEs de leurs familles, etc.

5/ Pourquoi l’absence d’égalité des droits favorise les contaminations au VIH/Sida ?

D’une part, l’homophobie des responsables politiques, de gauche ou de droite, a conduit au cours des trente dernières années à censurer [2] ou édulcorer de nombreuses campagnes de prévention et à n’informer les homosexuelLEs que par des médias communautaires, n’en touchant donc qu’une partie. D’autre part, les stigmatisations et discriminations ciblant les homosexuelLEs sont intériorisées par les individus et affectent durablement l’estime de soi. Or, on sait désormais que les prises de risques sexuels et l’accès à la prévention sont corrélées à une mauvaise estime de soi. Ainsi, la dynamique inquiétante de l’épidémie chez les gays découle directement des législations en vigueur [3]. Il y a urgence : aujourd’hui, 1 gay sur 5 est contaminé à Paris [4].

Le fait que la position occupée dans une société et la santé des individus sont liées est aujourd’hui une évidence [5]. Droits des homosexuelLEs, droits des trans’ ont des implications directes sur leur santé. Il ne s’agit pas simplement d’un « débat de société ».

Notes

[1] Beck F, Firdion JM, Legleye S, Schiltz MA. Les minorités sexuelles face au risque suicidaire. Acquis des sciences sociales et perspectives. Saint-Denis : Inpes (coll. Santé en action) ; 2010. 110 p. Disponible : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases...

[2] Voir par exemple : http://www.actupparis.org/spip.php?...

[3] http://www.reactup.fr/?Enquete-EMIS...

[4] Enquête ANRS/PREVAGAY, 2009.

[5] La déclaration de Rio en est une preuve éclatante : http://www.who.int/sdhconference/de...

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]