Accueil du site > L’association > 1er décembre > Cette année encore, Act Up-Paris à (...)

Cette année encore, Act Up-Paris à besoin de vous. Grâce à vous, nous pouvons continuer notre combat.

publié en ligne : 1er décembre 2012

Après 13 ans de gouvernements de droite et 5 ans de droite extrême, il n’y a toujours pas de changement politique. Nous devrons nous battre pour que les coups portés à la prévention et à l’accès aux soins soient effacés. Sur tous les fronts, Act Up-Paris devra encore veiller et mobiliser :

Pour faire un don, cliquez-ici. Merci !

ACCÈS AUX DROITS ET À LA SANTÉ

  • François Hollande et son gouvernement refusent toujours d’abolir les franchises médicales.
  • Marisol Touraine, ministre de la santé, refuse toujours de signer le décret levant l’interdiction de soins post-mortem pour les séropositifVEs au VIH et aux hépatites B et C.

INTERNATIONAL / ACCÈS AUX TRAITEMENTS

  • Laurent Fabius, coupable dans le scandale du sang contaminé est de nouveau au gouvernement ; il nous faut veiller sur son action quant à la politique française et européenne en matière d’accès aux traitements dans les pays à faibles ressources économiques.
  • Le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, le paludisme et la tuberculose traverse une grave crise de financement et de gouvernance.

SCANDALES SANITAIRES

  • Le nouveau contexte législatif sur la sécurité des médicaments peine à se mettre en place : l’inertie de la toute nouvelle Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM / ex-Afssaps) sur certains dysfonctionnements (tel le stylo injecteur ViraféronPeg dans le traitement contre l’hépatite C) montre qu’elle n’a pas encore la compétence pour empêcher un nouveau scandale sanitaire.

PRISONS

  • La suspension de peine pour raison médicale ne s’applique toujours pas alors qu’il s’agit de la simple application de la loi.
  • Les programmes d’échanges de seringues (PES) en prison ne sont toujours pas mis en place.

ÉGALITÉ DES DROITS

  • Malgré les promesses, la loi permettant une égalité pleine et entière pour tous les couples (mariage, adoption, PMA) peine à se mettre en place.
  • Toujours pas de réel programme d’éducation et de prévention contre les discriminations sexuelles et de genre dans les établissements scolaires.

TRANS

  • Toujours pas de changement d’état-civil sans condition, sans obligation de stérilisation et de suivi psychiatrique, ni de reconnaissance de la transphobie comme discrimination liée à l’identité de genre et non à l’identité sexuelle.
  • Toujours pas de libre choix des médecins, avec le maintien des remboursements des parcours de transition en France ou à l’étranger

PREVENTION

  • L’usage de la capote semble ne plus faire partie des outils de prévention et certainEs parlent même de « la fin du sida ».

La banalisation apparente de l’épidémie se concrétise dans les projets de lois de finances du gouvernement qui refuse :

  • de donner des moyens supplémentaires pour permettre aux associations de rester mobilisées, malgré au nombre grandissant des contaminations ;
  • de revenir sur les réformes du système de soin qui pénalisent les malades (T2A, franchises, loi HPST,…) ;
  • de se battre toujours pour permettre aux pays en développement un accès au traitements.

En France, on estime à 50 000 le nombre de séropositifs n’ayant pas connaissance de leur statut sérologique.
Ce n’est pas la « fin du sida ». L’épidémie n’est pas enrayée et 7 000 personne se contaminent chaque année.
Et pour cause… 30 ans après la découverte du virus, le sida n’est toujours pas une priorité des programmes de santé publique, et les nouvelles thérapeutiques font croire qu’on ne meurt plus du sida en France.

Partout dans le monde, le sida tue toujours. Les antirétroviraux ne sont pas accessibles pour 60% des séropositifs.
Pour autant on tente actuellement de mettre sous traitement des personnes séronégatives au Nord avec des médicaments inaccessibles pour les personnes séropositives au Sud, alors même que cette technique de prévention n’est pas validée, et au seul bénéfice des firmes pharmaceutiques.

Pour faire un don, cliquez-ici. Merci !

1er décembre 2012 SIDA : le gouvernement nous désespère

Cette année, Act Up-Paris appelle à manifester derrière ce mot d’ordre afin de mobiliser touTEs ceuxELLES qui luttent contre le sida et contre une nouvelle trahison socialiste. Nous le savons : le sida n’est pas une fatalité. Il est possible de freiner la propagation du virus et d’éradiquer la maladie.

Nous appelons chacunE d’entre vous à se mobiliser.
En faisant un don à Act Up-Paris, vous vous engagez d’ores et déjà à nos côtés pour mener nos combats jusqu’au bout, en totale indépendance, et sans compromission.

A l’heure de l’austérité et de la rigueur, vous avez l’occasion, grâce aux 66% de déduction d’impôts dont vous bénéficiez sur votre don (dans la limite de 20% du revenu imposable), de choisir à quoi serviront vos impôts.

Nous vous remercions de votre confiance et de votre soutien pour cette année encore. C’est avec vous et grâce à vous que nous pourrons continuer notre combat contre le sida.

Pour Act Up-Paris
Fred Navarro et Cécile Lhuillier
Co-PrésidentEs

Pour faire un don, cliquez-ici. Merci !

FAIRE UN DON EN LIGNE

Donner par chèque ou par prélèvement

Pour faire un don régulier par prélèvement automatique ou effectuer un don par chèque, télécharger un bulletin de dons et nous l’adresser avec votre règlement ou l’autorisation de prélèvement à : Act Up-Paris / BP 287 / 75525 Paris Cedex 11

- Pour les particulierEs : vous pouvez déduire 66% du montant de votre don de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.
- Pour les entreprises : vous pouvez déduire 60% du montant de votre don de vos impôts, dans la limite de 0,5% de votre chiffre d’affaires.

Les reçus fiscaux sont envoyés en début de l’année qui suit.
Pour les dons 2012 : fin janvier/début février 2013.
Pour les dons effectués en ligne, ils sont directement accessibles. Vous pouvez sur simple demande recevoir votre reçu plus tôt par courrier ou email.

Pour faire un don, cliquez-ici. Merci !

Documents disponibles en téléchargement


(102 ko)



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]