Accueil du site > Égalité des droits Homophobie > Reniements de Hollande, nouvelle (...)

Egalité des droits

Reniements de Hollande, nouvelle caution aux homophobes et mauvais calculs électoraux du PS

Hollande = trahison

publié en ligne : 20 novembre 2012

 

A propos du mariage pour toutes et tous, François Hollande vient d’apporter sa caution à l’extrême-droite [1] et aux homophobes en évoquant la possibilité d’une pseudo « liberté de conscience des maires ». Le Président de la République trouve légitime d’accorder aux maires le droit de discriminer les couples homos qui souhaiteraient se marier.

Hier, un élu socialiste donnait la parole à Christine Boutin et laissait toute son homophobie s’exprimer dans un énième « débat » sur le mariage. Ce week-end, des manifestations homophobes interpellaient le gouvernement pour lui faire abandonner son projet de loi, et aujourd’hui, le Président de la République lui-même, François Hollande, leur donne raison. Après le refus par Jean-Marc Ayrault d’inscrire la PMA et l’adoption hors mariage dans le projet de loi, après les reculades sur le calendrier, les propos de Hollande sont un énième reniement.

Que cette trahison ne soit pas liée à une conviction personnelle, mais bien à la lâcheté du Président face aux manifestantEs de ce week-end ne change pas grand chose à l’affaire. François Hollande sait qu’avec ces propos, il cautionne toute la haine qui s’est déversée contre nous au cours des dernières semaines : puisque les maires pourraient avoir le droit de refuser de marier les homos, c’est bien qu’il y a quelque chose qui cloche, non ? Chaque socialiste, à commencer par le chef de l’Etat, doit en prendre enfin conscience : leur lâcheté alimente l’homophobie, nous expose à encore plus de haine, nous éloigne encore un peu plus de l’égalité qui nous a été promise. Et pendant ce temps, les plus précaires d’entre-nous restent privés des droits élémentaires accordés aux hétérosexuelLEs, les contaminations au VIH augmentent, la précarité s’accroît.

Si les reniements socialistes sont liés aux pressions des haineuxSEs de tout genre, le PS fait de mauvais calculs. Que les parlementaires, que les membres du gouvernement, comptent les manifestantEs des dernières marches des Fierté et qu’ils/elles le comparent au nombre de haineuxSEsinspirés par Civitas. Qu’ils et elles se rappellent qui a voté pour elles et eux, malgré le peu de confiance qu’a inspiré leur programme. Puisque les arguments en faveur de l’égalité n’arrivent pas à convaincre ces gens, que les éluEs fassent leur compte, notamment pour les prochaines municipales : nous n’oublierons pas.

Act Up-Paris appelle chacunE, en attendant ses échéances, à manifester sa colère contre la lâcheté socialiste.

Hollande = trahison.

 

Notes

[1] Jacques Bompard est un de premiers à avoir porté cette revendication. C’est donc au FN et à ses groupuscules que François Hollande donne raison.

 
 

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]