Accueil du site > L’association > Les ravages de l’été

Action 129 - en bref

Les ravages de l’été

publié en ligne : 1er septembre 2011 dans Action 129

L’AAH limitée

Les conditions d’attribution de l’AAH (Allocation Adulte Handicapé) ont été restreintes en catimini, le 16 août dernier. Abaissement de la durée maximale de l’allocation de 5 à 2 ans (pour le taux d’incapacité 50-79 %) ; limitation aux seules personnes pouvant justifier d’une restriction durable d’accès à l’emploi pendant au moins un an ; exclusion si des réponses sont “susceptibles” d’exister en matière d’aménagement du poste de travail  ; complication des démarches concernant les personnes à 50-79%. Avec ce décret, passé sans aucune concertation, le ministère de la Santé donne un coup de poignard de plus aux personnes vivant avec une maladie évolutive.


Violences à Busan

Lors de la Conférence de Busan (Corée du Sud) sur le sida dans la région Asie-Pacifique, des activistes ont organisé une manifestation pacifique le samedi 27 août. Provocation de policiers en civil, arrestation de deux militantEs, tabassage de manifestantEs... du jamais vu dans une conférence internationale. L’agence Onusida, présente sur place, a refusé de dénoncer ces atteintes aux droits humains, qu’elle est pourtant censée défendre. Son directeur, Michel Sidibe, a perdu toute la confiance des activistes en refusant de s’exprimer pour ne pas froisser cette grande démocratie qu’est la Corée du sud... Il doit désormais démissionner.


Dentiste à l’ouest

Début septembre, un dentiste de la Rochelle a refusé de soigner Cyrille V. en raison de sa séropositivité. Il lui a signifié que les séropos devaient aller à l’hôpital, prétextant des risques de contamination pour les autres patients. L’ordre des dentistes, saisi par Cyrille, a rappellé que cette discrimination est illégale et injustifiée : "la chaîne de décontamination et de stérilisation est sûre" et permet d’éviter tout risque de contamination. Cette discrimination frappe encore trop souvent les séropos, auxquels, plus insidieusement, on propose parfois le dernier créneau de la journée… Espérons que la médiatisation de cette affaire convaincra les praticiens que le danger ne vient pas des séropos.



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]