Accueil du site > Droits Sociaux > séropo, ça va pas être possible

Action 128

séropo, ça va pas être possible

publié en ligne : 1er juin 2011 dans Action 128

Etre séropo signifie souvent fin de non-recevoir. Questionnaires insidieux lorsqu’on veut emprunter, s’assurer, voyager, aller chez le dentiste, ... Sébastien en a fait les frais. Il se bat à la commission Droits Sociaux d’Act Up-Paris contre ces discriminations :

« J’ai voulu aller voir un nouveau dentiste. J’ai été confronté à un questionnaire lié au VIH, pratique de plus en plus fréquente dans les cabinets dentaires. Je ne vois pas pourquoi je devrais lui révéler mon statut sérologique alors qu’il est censé prendre les mêmes précautions pour tout le monde.  »

« J’ai voulu acquérir un logement. Pas possible : si je déclare mon statut sérologique, je ne pourrai pas emprunter. Ou plutôt si, grâce à la convention AERAS qui oblige les assureurs à assurer mon emprunt, je devrais pouvoir. Sauf qu’une surprime importante sera appliquée qui va compromettre mon emprunt. J’ai moins de 40 ans, j’emprunte moins de 150000 euros (au-delà, un test VIH est pratiqué dans les faits par les assureurs), je peux mentir sur mon statut sérologique. Mais je me retrouverai alors dans une situation précaire : je ne serai pas couvert en cas d’invalidité, ni mes ayants-droits en cas de décès.  »

« J’ai voulu émigrer au Canada. Pas possible : pour obtenir une carte de résident dans ce pays, il est obligatoire de se soumettre à un test de dépistage au VIH qui, s’il s’avère positif, entraîne un refus systématique. Je suis séropo, sous trithérapie… je n’irai pas m’installer là-bas. De même que je n’irai pas en Australie, en Nouvelle-Zélande, à Cuba, en Israël, au Liban, à Taiwan, en Slovaquie, … ni dans la cinquantaine de pays qui interdisent le séjour, voire l’entrée sur le territoire des séropos qui veulent faire du tourisme, un voyage d’affaires, travailler, étudier ou émigrer (cf. www.unaids.org). En Chine, par exemple, un questionnaire médical systématique doit être rempli par toute personne pénétrant sur le territoire, une réponse positive au VIH entraînant une exclusion, ainsi que la présence de trithérapie… Cette humiliation doit cesser !  »

Rejoindre la commission droits sociaux

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]