"Pour participer à cet essai, vous devez avoir reçu et lu la notice d’information patient"

COVERTE

ANRS CO19 + (recherche publique)

publié en ligne : 1er janvier 2011 dans Protocoles 64

Cohorte multicentrique, de jeunes adultes contaminéEs par le VIH par voie verticale ou pendant l’enfance

Qui peut participer à cette étude ?

400 jeunes adultes (18 à 25 ans) vivant le VIH 1 ou 2 depuis l’enfance (contaminéEs par transmision mère enfant ou pas), documenté avant l’âge de 13 ans et 75 volontaires (de 18 à 25 ans) séronégatifVEs (pour les VIH, VHB, VHC) et sans diabète insulinodépendant, ayant unE membre consanguin ou adoptif de sa proche parentèle (frère, soeur, père ou mère) vivant avec le VIH.

Quel est l’objectif de l’étude ?

Il s’agit d’étudier la transition vers l’âge adulte et le devenir à long terme des jeunes vivant avec le VIH depuis l’enfance. Plus particulièrement, étudier les répercussions sur le statut immunovirologique et clinique - du point de vue de l’insertion scolaire et professionnelle, de l’entrée dans la sexualité et la vie reproductive, des conditions du passage d’un service pédiatrique vers un service de médecine d’adultes.

Seront aussi étudier la réponse clinique, immunologique et virologique aux traitements antirétroviraux, le pronostic à moyen et long terme et la morbi-mortalité, selon l’âge et le stade de l’infection au moment de l’initiation des traitements et selon l’histoire thérapeutique. L’incidence, l’expression et la réversibilité d’événements indésirables et leur lien avec les différentes stratégies thérapeutiques seront analysées.

Une attention sera portée sur un possible vieillissement accéléré d’un point de vue métabolique (en particulier l’insulino-résistance), cardiovasculaire (en particulier l’athérosclérose) et immunologique.

Enfin les modes de vie et comportements de ces jeunes seront comparés avec ceux d’adultes contaminéEs par le VIH plus tardivement, ou atteintEs d’autres pathologies ayant débuté dans l’enfance.

Comment se déroule l’étude ?

Cette enquête de cohorte comporte un tronc commun et un volet physiopathologique pour lequel un groupe de jeunes adultes séronégatifVEs participent.

Pendant 3 ans minimum, à l’inclusion puis une fois par an, les participantEs au tronc commun répondront à des questionnaires médicaux, des auto-questionnaires (habitudes de vie) et auront des examens biologiques de routine avec prises de sang. Les participantEs au volet physiopathologique, répondront au même rythme à des auto-questionnaires alimentaires, auront des examens supplémentaires : prélèvements biologiques (pour explorations métaboliques et immunologiques) ; imagerie (scanner et dexa), explorations cardiovasculaires si possibilité de se rendre dans un service de cardiologie.

Qui contacter pour rentrer dans cette étude ?

Investigatrice coordonnatrice :
- Josiane Warszawski, INSERM U1018, Le Kremlin-Bicêtre, 01 49 59 53 05/23
- Permanence d’Act Up-Paris : mardi, jeudi et vendredi de 10h à 18h au 01 49 29 44 82

Notre avis

Trop peu d’étude s’intéressent aux enfants et encore moins au passage de l’enfance quand on vit avec le VIH. Cette cohorte présente le double intérêt de s’interroger sur cette période de la vie et de comparer les informations obtenues avec des jeunes adultes non touchésE par le VIH.

Le suivi imposé par la participation à la cohorte Coverte est suffisamment léger pour inciter les jeunes intéresséEs à y participer.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]