Accueil du site > Traitements Recherche > Actualité des traitements

Actualité des traitements

publié en ligne : 1er août 2010 dans Protocoles 62

Cette rubrique traite de l’actualité des traitements (AMM, ATU, passage en ville, interactions) et a pour but d’informer de l’évolution des mises à disposition des traitements VIH, d’avertir des dernières alertes, de faciliter une étape généralement fastidieuse : le retrait des traitements.

Norvir® comprimé

La tant attendue formule sèche du Norvir® (ritonavir) a reçue son autorisation de mise sur le marché le 19 mai dernier. Elle est désormais disponible dans les pharmacies hospitalières et officine de ville. Cette nouvelle formule peut être conservée hors du frigo. L’ancienne formule va disparaître peu à peu du marché français.

Le bevirimat abandonné

Seule molécule de la classe des inhibiteurs de la maturation du VIH, le beverimat voit son développement interrompu. C’était la piste la plus avancée pour cette cible. La maturation est la dernière étape de préparation du virion dans la cellule infectée avant son largage dans l’organisme. Espérons que les autres molécules en développement connaissent de meilleures suites.

Sustiva + grossesse : ?

La publication récente d’une méta-analyse montrerait que l’usage du Sustiva® (efavirenz) au cours du premier trimestre d’une grossesse serait sans risque significatif. Actuellement l’efavirenz est contre-indiqué pendant les 3 premiers mois de grossesse, pour cause de risques d’anomalies pour le fœtus, il est autorisé ensuite. Cette méta-analyse a porté sur 16 études internationales, concernant 1 256 femmes. Les chercheurs ont relevé 2,9 % d’anomalies parmi les enfants nés vivants, chez les femmes enceintes ayant reçu de l’éfavirenz pendant le premier trimestre de leur grossesse. Très variable d’une étude à l’autre (de 0 % à 22,6 %), cette incidence globale est similaire à celle observée en population générale. Ces informations sont rassurantes mais nécessitent d’être confirmées pour réellement écarter la possibilité du risque. Les chercheurs incitent aussi à la mise en place de registres prospectifs des naissances, notamment en Afrique, où résident l’immense majorité des femmes exposées à l’efavirenz au cours du premier trimestre de grossesse. Car si au Nord, le choix des antirétroviraux disponibles est important, la situation est plus critique au Sud.

Rupture : j’appelle

Liste établie par l’association Actions Traitement.
- Pour Atripla®, Emtriva®, Truvada®, Viread®, j’appelle Gilead au 01 42 73 70 71
- Pour Atripla®, Reyataz®, Sustiva®, Zerit®, j’appelle BMS au 0 810 410 500
- Pour Celsentri®, Combivir®, Epivir®, Kivexa®, Telzir®, Trizivir®, Ziagen®, j’appelle ViiV Healthcare au 01 39 17 69 69
- Pour Crixivan®, Isentress®, j’appelle MSD au 01 47 54 88 00
- Pour Kaletra®, Norvir®, j’appelle Abbott au 0 800 21 26 29
- Pour Intelence®, Prezista®, j’appelle Janssen Cilag au 0 800 25 50 75
- Pour Fuzeon®, Invirase®, Viracept®, j’appelle Roche au 01 46 40 51 91
- Pour Aptivus®, Viramune®, j’appelle Boehringer Ingelheim au 03 26 50 45 33.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]