Sida, le Guide des droits sociaux

L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH)

publié en ligne : 1er avril 2010

L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH) est destinée à compenser les frais d’éducation et de soins nécessaires à unE enfant handicapéE. Elle s’est substituée à l’AES (Allocation d’Éducation Spécialisée) en 2006. Elle se compose d’une allocation de base et d’un complément d’allocation.

L’allocation de base

- Conditions d’obtention

Le/La jeune handicapéE doit :

  • avoir moins de 20 ans
  • résider en France, ainsi que la personne demandeuse de l’AEEH
  • doit avoir un taux d’incapacité d’au moins 80 %, ou compris entre 50 et 79 % s’il/elle fréquente un établissement scolaire adapté, ou si la CDAPH a préconisé des soins particuliers.

- Montant

Il est déterminé selon 3 critères :

  • les dépenses réelles engagées
  • le renoncement ou la diminution du temps de travail par l’unE ou les deux parents
  • le recours à une tierce personne.

L’allocation de base de l’AEEH se cumule avec la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

- Voir le site : servicepublic.fr.

Complément d’allocation

- Conditions d’obtention

Vous y avez droit si le handicap de l’enfant génère des contraintes financières lourdes, déterminées selon deux critères :

  • les dépenses réelles engagées
  • le renoncement ou la diminution du temps de travail par l’un ou les deux parents.

- Bénéficiaires

Le complément mensuel de l’AEEH est divisé en 6 catégories de bénéficiaires déterminées selon 3 critères :

  • la nature ou la gravité du handicap de l’enfant
  • la nécessité de recourir à une tierce personne
  • le renoncement ou la diminution du temps de travail par l’unE ou les deux parents

Le complément d’allocation de l’AEEH ne se cumule pas avec la PCH.

- Votre demande se fait via Le formulaire unique de la MDPH, il est disponible auprès de votre MDPH et aussi en ligne sur le site : www.cnsa.fr
Vous y trouverez aussi la notice explicative
Les pièces à joindre sont :

  • Un certificat médical daté de moins de 3 mois
  • Une photocopie recto verso d’un justificatif d’identité (Pièce d’identité en vigueur ou titre de séjour en cours de validité ou tout autre document d’autorisation de séjour en France)
  • Une photocopie d’un justificatif de domicile (pour les adultes)
  • Une attestation de jugement en protection juridique (le cas échéant)
  • le cas échéant d’autres document pourrons être demandés

- Voir le site : servicepublic.fr.

Recherche thématique dans le Guide des Droits Sociaux

[ Mots clés disponibles ]

Nos médias

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER><b>Nos médias</b></p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]