Sida, le Guide des droits sociaux

VIH et prise d’hormones

publié en ligne : 1er avril 2010

Attention ! Le changement de métabolisme dû aux traitements antirétroviraux (ARV) rend dangereuse la prise incontrôlée d’hormones. C’est pourquoi il est particulièrement important que les séropositifVEs soient suiviEs par unE endocrinologue au fait de la prise d’ARV. L’interaction entre hormones et ARV n’est pas suffisamment connue. Une étude a montré qu’il pouvait cependant être aussi dommageable d’arrêter complètement la prise d’hormones tant cela pouvait avoir des répercussions sur le psychisme et par là réduire l’estime de soi, l’observance aux traitements ARV, etc.

Pour en savoir plus, vous pouvez :

Attention ! Si vous êtes une femme trans’ et que vous avez eu une opération génitale, ou si vous êtes un homme trans’ et que vous avez eu une hystéro-ovariectomie, vous ne devez pas arrêter votre traitement hormonal, car la présence d’hormones dites sexuelles (produites par les gonades ou administrées quand ces dernières n’existent plus) sont nécessaires au bon fonctionnement du métabolisme.

Recherche thématique dans le Guide des Droits Sociaux

[ Mots clés disponibles ]

Nos médias

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER><b>Nos médias</b></p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]