Accueil du site > Étrangers > L’Organisation Internationale de la (...)

L’Organisation Internationale de la Francophonie livre les sans-papiers à la police

publié en ligne : 2 juin 2010

Act Up-Paris relaie le communiqué du 9ème collectif de sans-papiers, en exigeant la libération immédiate des personnes gardées à vue et la fin des poursuites contre elles

Le 9ème Collectif des sans-papiers s’est invité lundi 31 Mai 2010 à l’Organisation Internationale de la Francophonie, alors que le Président de la République, Sarkozy, accueillait à Nice le 25ème sommet Afrique-France.

Par leur présence, les sans-papiers voulaient rappeler aux chefs d’Etat africains les politiques d’immigration menées par la France et l’Europe, et signifier qu’il était primordial que le sort de milliers de sans-papiers soit abordé ; milliers de sans-papiers qui travaillent dans de multiples secteurs d’activité, dans la pire des exploitation ; milliers de sans-papiers qui survivent dans un climat de terreur et de peur constant, sous la menace de rafles, des centres de rétentions et des expulsions.

Après deux jours de présence dans les lieux, d’âpres et vaines négociations pour faire aboutir des revendications, et que 9 personnes aient décidé d’entamer une grève de la faim pour débloquer la situation, l’Organisation Internationale de la Francophonie a donné l’ordre d’évacuer et de faire arrêter les personnes sans-papiers.

Suite à cette évacuation, 50 personnes ont été arrêtées et conduites dans les commissariats du 7ème et du 11ème arrondissement de Paris. A l’ l’heure actuelle, 27 personnes se trouvent placées en garde-à-vue.

Force est de noter un fait extrêmement préoccupant et qui signe la montée en puissance de la répression et de la criminalisation des mouvements sociaux : c’est en effet la première fois que des personnes sans-papiers sont placées en garde-à-vue, alors qu’elles usent des moyens les plus appropriées et des plus pacifiques pour faire valoir leurs droits.

Nous dénonçons avec la plus grande fermeté les réactions honteuses de l’Organisation Internationale de la Francophonie et sa complicité avec l’Etat.

Nous appelons toutes les forces vives du militantisme à réagir, et à venir nous soutenir :

En venant nous rejoindre au rassemblement qui a actuellement lieu devant le commissariat du 11ème ; En téléphonant aux commissariats du 7ème (0144186907) et du 11ème (01 53 36 25 00) arrondissement de Paris ; En téléphonant et en faxant à l’Organisation Internationale de la Francophonie (Tél : 01 44 11 12 50 Fax : 01 44 11 12 87).

+ d’infos sur le site du 9ème collectif de sans-papiers

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]