agenda

publié en ligne : mai 2010 dans Protocoles 61

Dans chaque numéro de Protocoles nous vous indiquons les rendez-vous de l’association ou du monde associatif ayant trait au domaine thérapeutique et médical.

Journée annuelle du TRT-5

Chaque année, le collectif interassociatif TRT-5 organise une journée de réflexion scientifique ouverte à tous, consacrée à un enjeu d’actualité de l’infection à VIH. Alors que la brochure de la journée 2009 vient d’être mise en ligne, le TRT-5 organise sa prochaine Journée scientifique le vendredi 10 septembre 2010, dans la salle Laroque du Ministère de la Santé (Paris, 7e arrondissement).

Son thème portera sur la qualité des soins en lien avec l’organisation de la prise en charge. Ces enjeux s’inscrivent dans une actualité brûlante du fait des transformations du système hospitalier, mais aussi dans un contexte plus global, marqué par d’importantes évolutions de la prise en charge du VIH : accroissement du nombre de personnes vivant avec le VIH, l’accroissement prévisible du nombre de personnes prises en charge au sein du système de santé dans les années à venir ou la promotion d’une démarche dite de « prévention positive », qui demande un fort investissement en moyens humains et financiers.

Ces évolutions interrogent la viabilité du dispositif actuel de prise en charge, centré sur l’hôpital, et la pérennité de la qualité des soins, marquée par une vision « globale » de la réponse aux besoins des personnes. Face à ces enjeux, les associations membres du TRT-5 souhaitent ouvrir un espace de réflexion et de débat sur les déterminants et les conditions d’une prise en charge globale de qualité, quel que soit le dispositif dans lequel elle est mise en oeuvre.

Eradication du VIH de l’organisme

Le mercredi 16 juin 2010, de 19h à 22h se tiendra la 80e Réunion Publique d’Information qui portera sur le thème de l’éradication.

Grâce à la découverte de combinaisons efficaces de traitements antirétroviraux qui freinent la réplication du VIH pour le rendre quasiment indétectable, survivre à long terme à l’infection est aujourd’hui possible. Cependant, l’arrêt d’une trithérapie efficace se solde par une reprise de la virémie. De plus, même sous trithérapie, il est toujours possible de détecter le virus dans l’organisme avec des méthodes ultra sensibles. On sait aujourd’hui que le VIH reste en effet présent dans des sanctuaires, ou réservoirs, où il se tapit sous une forme latente, prêt à être réactivé, voire où il peut continuer à se répliquer, sans doute parce que les antirétroviraux n’y arrivent pas en quantité suffisante.

Purger l’organisme du VIH comporterait des bénéfices à la fois individuels et collectifs : les traitements, mais aussi le VIH, entraînent des effets délétères à long terme sur l’organisme ; des résistances aux traitements peuvent s’installer, rendant nécessaire le développement de nouveaux médicaments dont il n’est pas garanti que la mise à disposition puisse continuer éternellement ; le coût des nouveaux traitements est de plus en plus élevé et les systèmes de santé ne garantiront sans doute plus leur remboursement dans l’avenir.

Est-il réaliste d’envisager de purger complètement l’organisme du VIH ? Si oui, à quelle échéance et à quel prix ? A défaut de guérison de l’infection, une rémission sans traitement antirétroviraux est-elle envisageable ? Qu’est-ce qui a déjà été tenté ou est en train d’être évalué ? Quelles sont les pistes futures poursuivies ? Enfin, quels sont les risques encourus ?

Au cours de la soirée, il sera tout d’abord nécessaire de faire l’état des lieux des connaissances sur l’origine du virus résiduel dans l’organisme et sur les réservoirs du VIH. Nous accueillerons Christine Rouzioux (hôpital Necker de Paris) pour une intervention sur les réservoirs, suivie de deux autres détaillant les pistes de traitement d’éradication envisagées : pour les approches immunologiques, nous accueillerons Brigitte Autran (hôpital Pitié-Salpêtrière de Paris) et enfin, pour les approches médicamenteuses, Alain Lafeuillade (hôpital Font Pré de Toulon).

Attention exceptionnellement changement de lieu

, notre RéPI aura lieu à la Mairie du Ive, 2, place Baudoyer - Paris 4e M° : Hotel de Ville ou Saint Paul Les comptes-rendus des Répis sont disponibles au format PDF sur notre site. Pour tous renseignements : traitements@actupparis.org

Calendrier

La commission Traitements & Recherche se réunit tous les 15 jours le mardi à 19h. Vous pouvez nous rejoindre, le travail ne manque pas. Les prochaines réunions se tiendront les 2, 16 et 30 juin, pour les réunions de juillet, merci de nous contacter pour en connaître les dates. Une permanence téléphonique est assurée tous les matins, de 9h à 13h au 01 49 29 44 82. Vous pouvez aussi nous joindre par mail

Vous pouvez rejoindre l’association chaque jeudi à 19h à l’amphithéâtre des Loges à l’Ecole nationale des Beaux-Arts, 14 rue Bonaparte, dans le VIème.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]