Accueil du site > Drogues & Usages > Apaire coupable

Hépatite C et sida, mortEs par milliers,

Apaire coupable

publié en ligne : 6 mai 2010

Ce matin Act Up-Paris a interpellé le président de la MILDT (Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et toxicomanie) Etienne Apaire lors des Assises de la Parentalité et de la prévention. Par cette lettre ouverte, nous dénonçons sa politique des drogues ultra-répressive et inefficace et nous réclamons que le gouvernement profite de sa démission pour mener enfin une vraie politique de prévention et de santé publique.

Monsieur Apaire,

Vous avez « oublié » d’inviter les consommateurRICEs de drogues, les premierEs concernéEs et dont beaucoup sont parents. Nous vous interpellons car 20 ans de Réduction des risques liés à l’usage de drogues nous ont appris que la parole des consommateurRICEs est la base d’une politique des drogues juste et efficace.

Vous accusez aujourd’hui les parents de manquer d’autorité et voulez les transformer en policiers dans leur propre maison, brisant la parole dans la famille. L’échec de votre politique de « prévention » par la loi et par l’autorité se cache derrière des coups médiatiques aussi ridicules qu’inefficaces : campagnes de communication stigmatisantes, stages cannabis ...

Vous êtes un fanatique de la guerre à la drogue, de la guerre aux droguéEs. Votre politique répressive a fait plus de mortEs qu’elle n’a sauvé de vies. Contrairement à ce que vous dites, les politiques de tolérance des Pays Bas, de l’Espagne, la Suisse, la Tchéquie, le Portugal n’ont pas accru le nombre d’usagerEs. Sinon comment expliquer que le taux de consommateurRICEs de cannabis aux Pays Bas, où il y a des coffeeshops, soit le plus petit d’Europe ?

Votre passion pour la loi et l’autorité vous aveugle et vous interdit toute innovation. La MILDT est censée soutenir des programmes précurseurs. Que fait-elle pour soutenir les salles de consommation de drogues à moindre risque ? les programmes d’échange de seringues en prison ? les programmes d’héroïne médicalisée qui ont fait leur preuve dans d’autres pays d’Europe ?

A l’heure où l’hépatite C fait des milliers de mortEs parmi les consommateurRICEs de drogues, séropositifVEs ou non, cette politique est criminelle. Nous n’attendrons pas que l’Histoire vous juge pour dénoncer un nouveau scandale sanitaire. Nous ne tolérons plus que des délires sécuritaires, des interprétations partiales et idéologiques des lois en vigueur, prennent le pas sur les impératifs de santé publique et les droits humains.

Act Up-Paris exige :
- qu’Etienne Apaire démissionne,
- que son successeur s’empare du défi de l’hépatite C,
- que la MILDT réalise des campagnes de prévention efficaces, non des rappels à la loi,
- que cesse la guerre aux droguéEs en dépénalisant l’usage de toutes les drogues.

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]