Accueil du site > Égalité des droits Homophobie > Le Vatican, de très mauvaise foi, (...)

Les délires du Vatican

Le Vatican, de très mauvaise foi, attribue ses violences aux homosexuels

publié en ligne : 14 avril 2010

Le secrétaire d’Etat du Vatican, Tarcision Bertone, a déclaré sur une radio chilienne qu’il existait un lien entre homosexualité et pédophilie. Il invoque des études « de nombreux psychiatres et psychologues » et cite une source fiable : « On me l’a dit récemment. ».

Qui ? Le Reader’s Digest dans son numéro spécial sur Christine Boutin et Xavier Dor ? Tony Anatrella ? Dieu, après quelques verres de vins de messe de trop ?

Non seulement le Vatican n’est pas capable de faire la différence entre une relation sexuelle librement consentie entre personnes de même sexe, et un abus sexuel ; mais il faut en plus que la hiérarchie catholique fasse étalage de cette ignorance feinte, dans l’unique but d’insulter les homosexuels, et, au passage, les victimes d’abus.

Cette nouvelle tentative de détourner l’attention des affaires de pédophilie touchant l’Église catholique est vraiment minable.

Il est grand temps que chacunE, catholique ou non, cesse de prêter le moindre crédit aux délires des représentants hiérarchiques de cette religion en matière de sexualité. Des délires qui ont déjà fait trop de dégâts, en matière d’abus sexuels, en matière de grossesses non désirées, en matière de propagation du sida.

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]