"Pour participer à cet essai, vous devez avoir reçu et lu la notice d’information patient"

Coverte

Cohorte ANRS CO19 Recherche publique

publié en ligne : janvier 2010 dans Protocoles 59

Enquête de cohorte multicentrique de jeunes adultes infectés par le VIH par voie verticale ou pendant l’enfance, comportant un tronc commun et un volet physiopathologique pour lequel un groupe de sujets volontaires sains sera également inclus.

Qui peut participer à cette étude ?

400 personnes vivant avec le VIH et suivi dans un service de pédiatrie ou de médecine d’adultes, âgé de 18 à 25 ans au moment de l’inclusion ; diagnostic de VIH-1 et/ou VIH-2 documenté avant l’âge de 13 ans. Un groupe de 75 volontaires sains sera également recruté, à condition d’être un membre consanguin ou adoptif de sa proche parentèle (frère, sœur, père ou mère) infecté par le VIH ; présentant une sérologie négative pour les infections VIH, VHB, VHC au bilan de pré-inclusion ; âgé de 18 à 25 ans au moment de l’inclusion ; sans diabète insulinodépendant connu.

Quel est l’objectif de l’étude ?

Il s’agit d’étudier la transition vers l’âge adulte et le devenir à long terme des jeunes infectés pendant l’enfance, principalement par voie périnatale, par le VIH-1 ou -2, et notamment la transition vers l’âge adulte - et ses répercussions sur le statut immunovirologique et clinique - du point de vue de l’insertion scolaire et professionnelle, de l’entrée dans la sexualité et la vie reproductive, des conditions du passage d’un service pédiatrique vers un service de médecine d’adultes. Un volet physiopathologique est également prévu.

Comment se déroule l’étude ?

L’étude commune ne comporte qu’une visite d’inclusion et un suivi annuel. Cette visite annuelle permettra de remplir un questionnaire médical, un auto-questionnaire (habitudes de vie), d’avoir des examens biologiques de routine et un prélèvement sanguin pour la biothèque. Le volet physiopathologique concerne l’inclusion et un suivi à 3 ans constitué d’un auto-questionnaire alimentaire, des prélèvements biologiques pour explorations métaboliques et immunologiques, des examens d’imagerie (scanner et dexa) et des explorations cardiovasculaires : uniquement pour les personnes pouvant se rendre dans un service de cardiologie.

Qui contacter pour rentrer dans cette étude ?

- Investigatrice-Coordinatrice : Dr Josiane Warszawski INSERM U1018, Le Kremlin Bicêtre, 01 49 59 53 05
- Permanence d’Act Up : mardi, mercredi, jeudi, de 9h à 13h au 01 49 29 44 82

Notre avis

Si en France le suivi des enfants nés de mères séropositives est bien connu, c’est grâce à la cohorte CO10 EPF (Enquête Périnatale Française.), mais au delà de 18 ans qu’advient-il de ces jeunes ? C’est le sujet de Coverte. On parle du vieillissement prématuré des séropositifs, mais les enfants sous traitement depuis leur naissance ou durant leur enfance, risquent d’être confrontés à des problèmes similaires et peut être plus tôt encore. En participant à cette étude, l’observation de l’évolution de certains facteurs (cardio-vasculaire, lipodystrophique, inflammatoires), permettra d’en savoir plus, données s’appuyant sur un groupe de volontaires non contaminés. Il ne s’agit pas seulement d’aspect médical, car une attention sera porté aux conséquences du départ du service pédiatrique « protégé » et de l’arrivée en service adulte plus anonyme et la confrontation avec des adultes malades.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]