Boire sans soif

Brève

publié en ligne : octobre 2009 dans Protocoles 58

Boire selon sa soif suffit pour être en bonne santé, après avoir fait du sport et transpirer beaucoup par exemple, mais sans plus ! Contrairement aux messages publicitaires ou plus « sobrement » appelé publi-communiqués, boire 1 litre et demi d’eau par jour n’est pas aussi bénéfique qu’on voudrait nous le faire croire.

Le rôle des reins et du système urinaire.

Après la digestion, notre corps produit un certain nombre de substances à éliminer qui sont transportées par le sang jusqu’aux reins. Ces organes filtrent ces déchets, comme une usine de retraitement et les éliminent par l’urine, qui est stockée dans la vessie, puis évacuée. De même, tout médicament après avoir été métabolisé quittera l’organisme soit par voie biliaire soit par voie urinaire. Nous avons besoin de nos reins, et certains traitements antirétroviraux, les soumettent à rude épreuve !

L’eau est dans les aliments.

L’eau nous est apportée principalement par les aliments, ils en contiennent de 50 à 75 % (les légumes, les fruits et aussi la viande). Boire au-delà de notre soif n’amène rien à notre organisme et à notre santé. Dire que plus on boit, plus on élimine de déchets est une vision complètement fausse du fonctionnement rénal. Et puis, c’est le rôle des reins d’éliminer les déchets, ils le font dans la mesure où ils sont en bon état. Depuis des années nous avons été inondés de mensonges sur l’eau ! Inutile d’en boire 1,5 litre par jour ou davantage, hors des repas, il suffit de boire lorsque le besoin se fait sentir. Boire trop ne fait pas maigrir et ne rend pas plus beau ! Au contraire, une grande quantité d’eau affecterait la capacité des reins à remplir leur rôle de filtres. Des néphrologues américains aux urologues français, beaucoup pensent ainsi.

Dans certains cas, en périodes de canicule par exemple, pour certaines professions exposant l’organisme à de fortes températures (fonderies, bateaux, etc.) il faut veiller à bien s’hydrater. Avec l’âge la sensation de soif ou de chaleur tend à disparaître, il est donc important d’insister pour que les personnes âgées n’oublient pas de boire, raisonnablement.

Puisqu’il faut absorber la juste quantité, quelle eau devons nous boire de préférence ? L’eau du robinet, en France est très contrôlée et ne présente aucun danger, les eaux de source et minérales le sont également. Il vaut mieux éviter la consommation d’eaux gazeuses, très salées et les boissons sucrées (sodas, jus de fruits du commerce).

Certaines personnes, qui boivent trop, peuvent avoir une vessie qui se dilate et même risque de s’abîmer. Une prise en charge médicale peut parfois être nécessaire si le besoin de boire n’est pas maîtrisé. Alors sans mesurer les tasses, verres et autres bouteilles, la juste quantité vous sera naturellement indiquée par votre corps. Il faut lui faire confiance.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]