"Pour participer à cet essai, vous devez avoir reçu et lu la notice d’information patient"

DREAM, ANRS 140

recherche publique

publié en ligne : 1er août 2009 dans Protocoles 57

Essai clinique comparant l’efficacité et la tolérance de deux stratégies thérapeutiques de maintenance : monothérapie par lopinavir / ritonavir ou trithérapie en comprimé unique quotidien par efavirenz / emtricitabine / ténofovir chez des personnes vivant avec le VIH ayant une charge virale inférieure à 50 copies/mL

Qui peut participer à cette étude ?

420 personnes vivant avec le VIH-1, avec un traitement stable depuis 6 mois, un taux de CD4 supérieur à 200, sans antécédant d’échec virologique ni résistance. La co-infection avec une hépatite B ou C est un critère de non inclusion.

Quel est l’objectif de l’étude ?

Il s’agit de comparer l’efficacité propre de deux stratégies thérapeutiques de maintenance sur une durée de 2 ans : monothérapie de lopinavir/ritonavir (Kalétra®) versus trithérapie éfavirenz/emtricitabine/ténofovir (Atripla®) chez des personnes dont la charge virale est contrôlée. Pour cela la charge virale, le taux de CD4, la tolérance, les effets secondaires, la qualité de vie et l’observance seront évalués régulièrement

Comment se déroule l’étude ?

Les 420 participants seront répartis en deux groupes de 210 personnes
- Groupe 1 : lopinavir (800 mg) + ritonavir (200 mg) en 1 prise par jour
- Groupe 2 : éfavirenz (600 mg) + emtricitabine (200 mg) + ténofovir (245 mg) en 1 prise par jour

12 visites sont prévues, chaque personne ayant une participation de 2 ans.

Qui contacter pour rentrer dans cette étude ?

- Investigateur principal : Dr Jean Luc Meynard, Hôpital St Antoine Paris XII Tel 01 49 28 28 66
- Permanence d’Act Up : mardi, mercredi, jeudi, de 9h à 13h au 01 49 29 44 82

Notre avis

Les tout-en-un ou once-a-day sont de plus en plus vanté pour leur facilité d’utilisation nous dit-on. Mais cette simplicité aide-t-elle vraiment à l’observance et à la qualité de vie ? L’intérêt de cette étude réside sans doute plus dans l’économie de classes antirétrovirales pour le bras lopinavir/ritonavir que dans le fait de passer à une seule prise par jour. Mais cela dépend de chacun. Les résultats de l’essai Monoï sont très encourageants et les craintes énoncées dans la fiche essai de Protocoles n°46 semble s’estomper après la publication des résultats à la dernière conférence de l’IAS cet été. Nous y reviendrons dans le prochain numéro de Protocoles.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]