Accueil du site > Étrangers > Alerte en rétention : l’Etat expulse (...)

Alerte en rétention : l’Etat expulse un étranger malade !

publié en ligne : 3 juillet 2009

Monsieur D. C., ressortissant du Guyana, est gravement malade : il est notamment séropositif au VIH. Il est, depuis le 20 juin, au centre de rétention administrative (CRA) de Cayenne-Rochambeau en Guyane en vue de son expulsion vers le Guyana, pays où l’offre de soins est officiellement insuffisante et où l’accès effectif au traitement est impossible pour une majorité des personnes touchées par le VIH.

Depuis qu’il est retenu, l’accès aux traitements que nécessite son état de santé est compromis. La préfecture de Cayenne, responsable de son placement en rétention, et le ministère de l’Immigration, sont parfaitement au courant de la situation.

Nous, Act-UP-Paris, AIDES et La Cimade demandons au ministre de l’Immigration de respecter la loi française et la Convention européenne des droits de l’Homme.

Nous demandons la libération et l’assignation à résidence immédiates de Monsieur D. C.

Nous exigeons le strict respect du droit au séjour pour raisons médicales. Et demandons l’abandon des quotas d’expulsions incompatibles avec un examen individuel des situations et le respect des droits des personnes.

Communiqué interassociatif d’Act Up-Paris, AIDES et La Cimade<

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]