Accueil du site > Prévention > Quand l’évêque d’Orléans met des (...)

Quand l’évêque d’Orléans met des passoires sur les pénis

publié en ligne : 27 mars 2009

L’évêque d’Orléans affirme que le préservatif n’est pas fiable parce que le virus du sida est tout petit. Or, un préservatif n’est pas une passoire qu’on regrette d’avoir utilisée parce que ses trous étaient trop gros et ont laissé passé les grains de riz.

Act Up-Paris est affligée d’avoir à répondre à de telles bêtises.

La fiabilité du préservatif est prouvée comme l’ont rappelé des représentantEs de Sidaction et des scientifiques dans une tribune du Monde, comme l’a réaffirmé l’International Aids Society (IAS), autant de références scientifiques incontestables.

Le manque de fiabilité d’un préservatif peut être lié à un problème de qualité - les normes sont donc indispensables. Il peut être aussi lié à un problème d’utilisation (utilisation de gel notamment) - on attend que l’évêque d’Orléans fasse une démonstration publique.

Que l’évêque utilise une passoire à spaghetti pour égoutter son riz, c’est son problème. Mais il n’a aucune compétence scientifique sur le sida.

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]