Accueil du site > L’association > Retour sur la soirée Protocole (...)

Danser=Vivre

Retour sur la soirée Protocole Club

publié en ligne : février 2009 dans Action 116

Le dimanche 30 novembre, à la veille de la journée mondiale de lutte contre le sida, Act Up-Paris invitait les clubberEUSEs à faire la fête au Showcase de 18h à 6h du matin. Nous attendions 2 000 personnes, l’intégralité de la recette étant reversée à l’association. Cette soirée, Protocoles Club, devait durer 12 heures grâce à la participation de 12 DJs : Elias, Tommy Marcus, Cléo, Ben Manson, Cédric Esteban, Sébastien Triumph, Samy Jo, Marc Ro/Ben, Michael Marx, David Judge, Nicolas Nucci, Manue G, elle aura finit plus tôt que prévu.

La soirée a très bien commencé dans une ambiance tea danse de fin de dimanche. Des figures de la nuit connuEs, se mêlant aux inconnus, tous réunis dans le plaisir du mouvement. C’était beau. Mais trois incidents concomitants ont conduit les services du préfet de police à demander la fermeture immédiate de la boite, décision sans appel à laquelle nous n’avons pu que nous plier. En effet, un malaise devant la boîte, lié semble-t-il à une mauvaise gestion de produits illicites, a conduit les pompiers et les forces de l’ordre à venir à notre rencontre. Ils en ont profité pour visiter le lieu, très bien décoré par ailleurs, et c’est là qu’ils ont assisté à une altercation très vive entre 3 consommateurs conduisant à la fracture du crâne de l’un d’entre eux ; fracture causée par une bouteille de champagne qui a rencontré de manière volontaire la tête de ce malheureux. Les pompiers déjà sur place ont permis une prise en charge rapide et efficace pour l’intéressé. Il s’agit là, du seul point positif de cet enchaînement. Les forces de l’ordre mises en appétit par ces deux incidents regrettables sont donc rentrées sur le dance floor en civil, ce qui les a conduits à l’arrestation d’une personne commettant devant eux une infraction à la loi de 1970 relative aux stupéfiants. Les services de la préfecture de police informés de ces trois incidents constatés en l’espace de 15 minutes ont décidé la fermeture de la boîte de nuit et l’évacuation immédiate des cigales qui dansaient malgré que la bise fut venue.

1 300 personnes ont répondu présents, mercis à eux, à l’organisateur de la soirée, au ShowCase, aux personnes qui ont assuré les lives shows, surprises, performances… Nous présentons ici nos excuses aux clubberEUSEs, sympathisantEs et aux personnes présentes pour cette interruption prématurée. Nous espérons que vous ne nous tiendrez pas grief de cette fin de soirée brutale. Nous en sommes les premiers désoléEs. Act Up-Paris est attaché à la nuit, notre visibilité, notre travail de prévention et d’information passe aussi par le prisme des noctambules… Votre présence à cette soirée a été pour nous une fête et nous espérons que vous répondrez encore présent à l’avenir car pour nous Danser = Vivre. Nous restons résolument ancré dans l’action et le mouvement, la danse en fait partie.

En 2009, Act Up-Paris fête ses 20 ans, nous serons à nouveau présent pour animer les nuits parisiennes. Nous serons à nouveau au rendez-vous de la fête car la vie c’est aussi, et avant tout, du plaisir. Nous espérons que vous serez encore et toujours présent à nos rendez-vous clubbing. Encore merci de votre soutien et de votre présence, à très bientôt.



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]