Accueil du site > International > Le laboratoire Roche en Corée du Sud (...)

Les activistes sud-coréens et la communauté internationale mobilisée

Le laboratoire Roche en Corée du Sud : Quand on a un monopole, pas besoin d’être humain

publié en ligne : 29 septembre 2008

 

Parce qu’il détient un brevet qui lui permet d’avoir un total monopole sur le Fuzeon®, un traitement antirétroviral inhibiteur de fusion, le laboratoire Roche préfère laisser sans traitement les personnes vivant avec le VIH/sida en échec thérapeutique en Corée du Sud, plutôt que de réduire le prix de ses médicaments. L’avidité de l’industrie pharmaceutique est sans honte et sans limites.

Le ministère de la Santé de Corée a enregistré, en 2004, le Fuzeon® - ce traitement recommandé pour les malades n’ayant plus d’options thérapeutiques efficaces - au prix de 18 000 $ par an et par personne. Mais Roche, en réclamait 22 000 $, et, comme le gouvernement coréen n’a pas accepté ce prix, le laboratoire suisse a décidé de retirer le Fuzeon du marché coréen. Le président de Roche-Corée, M.  Urs, a déclaré, lors d’une interview, que ce médicament ne serait effectivement pas mis sur le marché de certains pays en développement, notamment la Corée du Sud, parce que ces pays n’ont pas les moyens de payer le prix exigé par le laboratoire.

M. Urs d’ajouter : " On ne fait pas des affaires pour sauver des vies, mais pour faire de l’argent, sauver des vies ce n’est pas notre problème ! ". Roche considère que demander 22 000$ par an et par patient à la Corée du Sud n’est pas excessif, puisque le pays est doté d’un système d’assurance maladie, et est d’autre part classé parmi les pays en développement par la Banque Mondiale. Roche exige donc le même prix, à la fois des Etats-Unis (dont le PIB par habitant est de 46 000 $) et de la Corée du Sud (dont le PIB par habitant est de 19 400 $). A noter que la vente du Fuzeon® a rapporté à Roche, en 2007, 266,8 millions de dollars. Rien ne saurait justifier l’attitude de Roche et son avidité manifeste, que les personnes vivant avec le VIH/sida paient au prix de leur vie.

Par ailleurs, les laboratoires Roche ont annoncé en juillet dernier qu’ils suspendaient leurs recherches dans le champ du VIH/sida. Apparemment, le laboratoire suisse juge les profits réalisés en la matière, insuffisants.

Pour réagir à cette nouvelle infamie de l’industrie pharmaceutique, les personnes vivant avec le VIH/sida en Corée et les activistes de la lutte contre le sida appellent à une semaine mondiale d’action contre Roche afin de sommer le laboratoire de cesser d’abuser de sa position de force et de menacer ainsi les personnes vivant avec le VIH/sida.

L’avidité de Roche doit être sanctionnée ; la Corée du Sud doit émettre une licence obligatoire pour contourner le brevet (et permettre ainsi de faire baisser les prix).

En tant que personnes vivant avec le VIH/sida, nous battant pour notre vie, nous, activistes de la lutte contre le VIH/sida coréens et internationaux appelons tout le monde à travers la planète à rejoindre la campagne contre la politique des prix pratiqués par Roche (1-7 octobre 2008).

LICENCE OBLIGATOIRE = VIE

Premiers signataires :

- Corée du Sud : Korea HIV/AIDS Network of Solidarity, Nanuri+, HIV/AIDS Human Rights Advocacy Group of Korea, Public Pharmaceutical Center, Solidarity for Lesbian Gay Bisexual Transgender Human Rights of Korea, Korean Gay Men’s Human Rights Group, Sarangbang, Group for Human Rights, Health Right Network, Korean Federation of Medical Groups for Health Rights, Association of Korea Doctors for Health Rights, Association of Physicians for Humanism, Korea Dentists Association for Health Society, Korea Health and Medical Workers Union, Korean Pharmacists for Democratic Society,People’s Solidarity for Social Progress, Intellectual Property Left, Korean Progressive Network Jinbonet, Korea Leukemia Patient Group, New Progressive Party

- Etats-Unis : ACT UP-Philadelphia, American Medical Student Association, Health GAP, Knowledge Ecology International

- France : Act Up-Paris, Aides, Avocats pour la santé dans le Monde, Coalition PLUS,

- Maroc : ALCS Maroc

- Suisse : Global Health Advocates

- Cameroun : Positive-Generation et MOCPAT

- Europe : EATG

 

International

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>International</p>

  • La commission International se réunit tous les lundis à 19H00. Rejoignez-nous !

    [la suite]
 

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]