Accueil du site > L’association > Les paris de Roselyne Bachelot-Narquin

Les paris de Roselyne Bachelot-Narquin : les malades du sida ont les crocs

publié en ligne : 27 août 2008

A la conférence de Mexico sur le sida, Act Up-Paris avait manifesté avec cette pancarte [1] pour condamner l’absence de Roselyne Bachelot-Narquin à ce moment essentiel de la lutte contre la pandémie. La ministre avait manifestement préféré les Jeux Olympiques .

Nous apprenons à présent que, plutôt que de se rendre à Mexico, la ministre a passé son mois d’août à parier avec Marielle Goitschel (ancienne championne olympique). Son mandat de ministre est bien assumé : pari sportif et vestimentaire, tenu ou non, versus remplir les engagements de la France en matière de Santé publique, la ministre à choisi le mandat du sport ...

En ce jour de conseil des ministres hautement médiatisé par les chaussures de Roselyne Bachelot-Narquin, 8 000 personnes vont mourir du sida dans le monde. Comme hier, comme demain, puisque des pays riches comme la France ont des gouvernements qui se foutent de ces vies perdues. Ainsi, la contribution de la France n’est pas à la hauteur de sa promesse d’assurer l’accès universel aux traitements d’ici à 2010 ; au lieu de 205 millions, elle devrait être d’1 millliard d’euros par an [2].

Roselyne Bachelot-Narquin n’en a rien à faire, elle préfère amuser la galerie des journalistes et de ses collègues du gouvernement en faisant parler de ses crocs roses. Son obscénité n’a décidément pas de limites.

Act Up-Paris exige :
- que Roselyne Bachelot-Narquin remplisse enfin avec sérieux son mandat de ministre de la Santé.
- que la France tienne enfin ses engagements en ce qui concerne sa contribution à la lutte contre la pandémie.



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]