Accueil du site > Égalité des droits Homophobie > Se moquer de nous : c’est cela (...)

Lettre ouverte à Rama Yade, secrétaire d’État aux Droits de l’Homme

Se moquer de nous : c’est cela aussi, l’homophobie d’État

publié en ligne : 3 juillet 2008

Madame la secrétaire d’Etat,

Dans une tribune parue dans Le Monde daté du 3 juillet, vous montez sur vos grands chevaux pour tenter pathétiquement de nier l’homophobie de votre gouvernement, en vous targuant d’avancées notoires en matière de lutte contre l’homophobie.

Non seulement, il n’y a guère d’avancées, mais votre ton suffisant cache mal vos petits souliers : la France est vraiment loin d’être un exemple en termes de droits des LGBT.

- la circulaire du 19 janvier 2008 demandant aux consulats de refuser d’enregistrer le Pacs dans des pays refusant le mariage aux personnes de même sexe émanait... du ministère des Affaires Etrangères ! Elle n’a été ensuite abrogée qu’après censure du Conseil d’Etat car reconnue comme illégale . Adopter des circulaires illégales, c’est cela, pour vous, lutter contre l’homophobie ?

- lors de la récente visite officielle en France du président du Nigéria, nous ne vous avons pas entendue - malgré vos promesses - condamner l’homophobie d’État dans ce pays où les LGBT risquent la peine capitale. Qu’allez-vous dire à tous ces chefs d’États homophobes [1], futurs partenaires de la France dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée, qui sont attendus, pressentis ou invités par Nicolas Sarkozy au sommet du 13 juillet puis au défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Élysées ? Se taire pour préserver quelques accords commerciaux, c’est cela, pour vous, lutter contre l’homophobie ?

- des LGBT demandeurSEs d’asile en France sont régulièrement renvoyéEs dans des pays où leurs vies sont en danger, en vertu d’une liste de pays dits « sûrs » élaborée par l’OFPRA. Sur cette liste, figurent des pays comme le Sénégal ou l’Inde, dont les pratiques et les législations sont homophobes. Expulser des homos vers des pays où elles et ils risquent la peine de mort, c’est cela, pour vous, lutter contre l’homophobie ?

- la Commission nationale consultative aux droits de l’homme, parlons-en : en novembre 2004, la CNCDH rendait un avis négatif sur le projet de loi condamnant les insultes homophobes et sexistes. Projet de loi retiré suite à cet avis. Considérer - comme le fait la CNCDH - qu’ « il n’est pas démontré que l’orientation sexuelle d’une personne ou d’un groupe d’individus génère une vulnérabilité nécessitant une protection spécifique de l’Etat », c’est cela, pour vous, lutter contre l’homophobie ?

- en France, le mariage et l’adoption sont interdits aux couples homosexuels. Justifier que nous ne sommes pas "égaux" au point d’avoir le droit de nous marier et d’élever des enfants, c’est cela, pour vous, lutter contre l’homophobie ?

- aux dernières élections municipales, votre parti, l’UMP a investi Christian Vanneste à Tourcoing. Sa candidature a été soutenue par Nicolas Sarkozy et François Fillon. Et quand nos militantEs ont dénoncé cette investiture lors d’un congrès de votre parti et ont rappelé à Nicolas Sarkozy la promesse non tenue qu’il avait faite d’exclure cet individu s’il récidivait dans ses propos homophobes, les deux seules réponses que nous avons reçues de l’UMP furent les quolibets méprisants de Nicolas Sarkozy et des intimidations policières. Faut-il rappeler aussi que Christine Boutin est membre de votre gouvernement ? Enfin, faut-il faire la liste des homophobes notoires que compte votre majorité : les Pierre Lellouche, les Patrick Devedjian, qui hier proposaient de nous « stériliser » , voulaient faire signer les PaCS chez le vétérinaire. S’entourer d’homophobes patentéEs, cautionner leurs propos, ne jamais s’en excuser, c’est cela, pour vous, lutter contre l’homophobie ?

Madame Rama Yade, quand on est du mauvais côté, on ne demande pas aux victimes de l’homophobie et aux défenseurSES de l’égalité des droits de se taire. On prend ses responsabilités. Et l’on essaie d’être vraiment digne des droits humains qu’on prétend vouloir défendre.

Sincèrement,

Act Up-Paris

Notes

[1] Algérie, Égypte, Liban, Libye, Maroc, Syrie, Tunisie font partie des États répertoriés par l’ILGA pour leur homophobie d’État

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]