Action 113

Edito

Pride is my girlfriend

par Marjolaine Dégremont, Rachel Easterman-Ulmann

publié en ligne : juin 2008 dans Action 113

Il y a comme un goût d’été délicieux, de vaporeuses rencontres, de rêves en funambule, de combats rudes et furieux. L’été est une saison joyeuse pour militer, le soleil nous fait voir une ville, des paysages, d’une beauté presque parfaite. On n’irait certainement pas jusqu’à dire qu’on en est plus heureuxSES. Le cycle des saisons aidant, on se prend à espérer une vie où tout serait possible. Mais le soleil, aujourd’hui comme hier, s’il peut exalter une délicate folie, ne fait rien oublier et ne rend pas nos vies plus belles et certainement pas celles d’entre nous qui sont le plus mises à la marge (étrangèrEs, SDF, prostituéEs, habitantEs des cités de banlieue, ...).

Face à ce quotidien, il y a le choix très simple et radical d’être soi aux yeux du monde. Être pleinement. C’est soi et les autres, c’est le principe de la communauté, être ensemble pour être fortEs, où chacunE est bienvenue. Act Up est éprise de cela. C’est de là que nous parlons, d’où nous venons, notre territoire. Être ensemble pour ne pas se résigner face au mal-être pouvant mener au suicide chez les LGBT, à la prévalence du VIH si importante chez les pédés - 1 pédé sur 5 est séropo en France - et à l’absence de chiffre tout aussi inquiétante pour les trans’. Être ensemble avec nos différences.

Être ensemble c’est le choix, ici et ailleurs, qu’ont fait Act Up-Paris et Aides. Le 28 juin, à Paris, nous ferons cortège commun à la marche des fiertés LGBT. Pour réaffirmer encore et encore la mobilisation nécessaire face à une invisibilité de l’épidémie au sein des communautés LGBT et la communauté pédé en particulier (pédés qui pourtant ont un usage du préservatif plus fréquent que le reste de la population et une bonne connaissance de leur statut sérologique, illustré par un recours au dépistage élevé). Notre communauté n’a pas appris le mot victoire, mais il n’y a pas de fatalité, de destin. Les beaux jours nous devons les construire, car personne ne le fera pour nous. Face à cette incapacité collective à se saisir de l’épidémie pour penser la manière dont elle influe sur les relations dans les communautés LGBT, voire les structure, nous devons faire front commun et sortir le sida du placard.

Act Up, Aides. 5 lettres différentes, qui nous unissent, qui font et défont notre quotidien. 5 signes, et autant de choix, de joies. D’été en été, nous sommes griséEs d’être là, sous le soleil, pour faire face ensemble.

PS : Le 1er juin 2008 Yves Saint-Laurent est décédé. L’univers de la mode a perdu un de ses talents les plus précieux, le monde militant a perdu un pair. Le 23 avril 2008 Jean- Daniel Cadinot est décédé. Photographe et cinéaste, il était une figure importante de la communauté gay, du cinéma pornographique, et lui aussi un soutien fidèle de notre association. Les militantEs de l’association ont reçu ces annonces avec une profonde tristesse. Nous présentons ici nos vives et sincères condoléances à leurs proches.

Documents disponibles en téléchargement


Action n°113 (1.3 Mo)



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]