Accueil du site > Traitements Recherche > Actualité des traitements

Actualité des traitements

publié en ligne : 25 janvier 2008 dans Protocoles 49

Cette rubrique a pour but de suivre l’évolution des mises à disposition des traitements, d’avertir des dernières alertes, de faciliter une étape fastidieuse : le retrait des traitements.

AMM européenne pour Celsentri®

Celsentri® (maraviroc) a obtenu son AMM le 24/09/07. Ce premier représentant d’une nouvelle classe d’antirétroviraux par voie orale, est destiné aux séropositifs au VIH-1 à tropisme CCR5 et prétraités. Son action consiste à bloquer l’entrée du virus dans les cellules humaines. Plutôt que de s’attaquer au VIH à l’intérieur des cellules hôtes, Celsentri® empêche le virus de pénétrer dans ces cellules en bloquant sa porte d’entrée principale, le corécepteur CCR5. Les effets secondaires les plus fréquemment signalés sont des diarrhées, nausées et maux de tête. Il est produit par le laboratoire Pfizer.

AMM européenne pour Isentress®

Isentress® (raltégravir) a obtenu son AMM le 20/12/07. Cette anti-intégrase est indiqué, pour les personnes séropositives au VIH-1, déjà sous traitement et en association avec d’autres antirétroviraux. Cette nouvelle classe thérapeutique est capable d’inhiber une enzyme spécifique du VIH, appelée intégrase, nécessaire à sa réplication la cible est différente des autres antirétroviraux actuellement disponibles. Les [ATU-mot389] nominatives et de cohorte ont pris fin le 2 janvier. avec la mise à disposition d’Isentress® dans le cadre de son AMM. Il est produit par le laboratoire Merck & Co.

AMM européenne pour Atripla®

Atripla® (combinaison en un comprimé de ténofovir, efavirenz, et emtricitabine a obtenu son AMM le 13/12/07. C’est le premier antirétroviral à comprimé et prise quotidienne unique. Il associe un INNTI et deux INTI. Il est indiqué pour les personnes déjà sous traitement, stabilisées et contrôlées. Il est produit par BMS, MSD et Gilead.

Le retour de Viracept®

Un article de notre dernier numéro relatait les circonstances du retrait de Viracept® (nelfinavir, une antiprotéase de Roche qui accusait une contamination. Ce médicament a retrouvé son AMM en tout début d’année 2008. Le laboratoire va à présent, selon les informations fournies par le numéro vert (0800 88 17 87) qu’il a mis en place, « relancer la production pour toute l’Europe ». Sa nouvelle mise à disposition est prévue pour la fin du premier trimestre.

Reyataz® et lithiases urinaires

Contrairement à ce qui a pu être écrit sur différents sites associatifs la prise de Reyataz® (atazanavir), il est déconseillé de boire des eaux à forte teneur en bicarbonates. Plusieurs personnes sous Reyataz® ont présenté des lithiases urinaires. Les facteurs de cette complication urinaire sont : un PH urinaire trop basique, un antécédent de colique néphrétique et une ingestion quotidienne d’eau trop faible. Pour éviter les calculs de Reyataz®, mieux vaut se désaltérer avec des boissons plus acides afin d’acidifier les urines (comme du jus d’orange, de pamplemousse, du coca cola, du café, etc.).

Champix® arrêtons de fumer, pas de vivre

Champix® (varénicline) est un des nombreux traitements indiqués dans le sevrage tabagique des adultes. Il est vendu sur ordonnance et produit par le laboratoire Pfizer. Des cas de troubles de l’humeur et des idées suicidaires voire exceptionnellement des tentatives de suicide ont été remontés à plusieurs reprises, en juillet, octobre et novembre 2007. Devant ces effets inquiétants, et bien que la relation entre la prise de Champix® et la survenue de ces complications ne soit pas établie, il est nécessaire d’informer sur ce possible risque. Ces symptômes peuvent également apparaître lors de tout sevrage tabagique sans médicament, et dans ce cas il est conseillé alors de se faire suivre psychologiquement [1].

Notes

[1] Pour plus de renseignements : Tabac Info Service - 0825 309 310, 0,15 e/mn, de 8h à 20h du lundi au samedi.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]