Être femme et séropositive en 2007

Journées de réflexion (30 novembre-1er décembre 2007)

publié en ligne : 14 octobre 2007 dans Action 109

Le 30 novembre et 1er décembre 2007 se tient le Colloque « Femmes et VIH - 10 ans après ? » au Théâtre du Gymnase à Paris. Depuis le début de l’épidémie les femmes séropositives ont été traitées en tant que ventre ou dans l’ombre des hommes, sans que leurs spécificités ne soient jamais reconnues. Il est temps de le dire, de se faire entendre, de le faire savoir.

Journées de réflexion « Femmes et VIH, où en sommes-nous 10 ans après ? »

- Présentation
- Programme des deux journées
- Inscription et contact

En 1997, la Direction Générale de la Santé (DGS), en partenariat avec le Centre Européen pour la Surveillance Epidémiologique du Sida (CESES) et Sida Info Service, organisait le colloque « Femmes et infection à VIH en Europe ». Pour la première fois la question des femmes face à cette épidémie est mise en avant et en relation avec l’avancée de la recherche. Des scientifiques, des médecins, des institutionnelLEs, des associatifVEs se réunissaient pour faire apparaître la question des femmes vivant avec le VIH, jusqu’ici restées « les oubliées de l’épidémie ». Jusque-là, les femmes étaient essentiellement prises en compte au seul motif de la transmission mère-enfant. De ce fait, la question des femmes atteintes dans leur corps, leur vie sociale, affective et sexuelle était largement occultée.

La décennie suivante a vu l’épidémie se féminiser et exploser dans les pays du Sud. La transmission mère-enfant s’est largement réduite grâce aux avancées de la recherche. Enfin la généralisation des trithérapies permet d’envisager une espérance de vie plus longue au Nord. Les préoccupations qui s’imposent alors aux femmes touchées par le VIH ne se réduisent plus à la maternité mais concernent leur travail, les relations avec leur entourage, leurs relations affectives et sexuelles.

En 2003 le Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF), association généraliste dans le champ des droits des femmes, mobilisait des associations de lutte contre le sida sur les questions relatives à la vie des femmes concernées par le VIH. Ainsi s’est créée le premier collectif inter-associatif réunissant Act Up-Paris, Aides, le Kiosque, le MFPF et Sida Info Service, visant à inscrire le combat contre le VIH dans la lutte pour le droit des femmes.

Les premiers Etats Généraux « Femmes et sida » se sont déroulés le 7 mars 2004 avec plus d’une centaine de participantEs. La volonté, revendiquée lors de cette première journée de réflexion, était de mettre au premier plan la parole des femmes vivant avec le VIH. C’est à la première personne que les femmes séropositives se sont donc exprimées, en tant qu’expertes de leur maladie et de leur vie, face aux institutionnelLEs, aux médecins et aux chercheurEs venuEs suivre la journée. Les échanges ont porté sur les traitements et leurs effets indésirables, mais aussi sur le vécu de la sexualité, le désir d’enfant et les différences Nord/Sud et Est/Ouest.

Prendre la parole

Parmi les points forts de ces Etats Généraux l’affirmation que les femmes séropositives voulaient participer activement à leur parcours de soins, mais aussi qu’elles refusaient d’être des victimes face à cette maladie. Conscientes que ce n’est que le début d’un combat pour se faire entendre, les femmes présentes ont rappelé l’importance de transformer les normes et représentations sociales, de se faire entendre et donc de prendre la parole.

De nombreuses rencontres ont eu lieu depuis à Paris et en province (Bordeaux, Marseille, Montpellier, Lyon, Grenoble, Sète etc.), avec le même objectif d’organiser des ateliers de libre parole des femmes séropositives. Le travail collectif des associations a permis de passer de la parole à la revendication.

Aujourd’hui, Act Up-Paris, le MFPF et Sida Info Service, rejoints par 16 autres associations de femmes et associations de lutte contre le sida, soutenus par la Direction Générale de la Santé et Sidaction, organisent le 30 novembre et 1er décembre 2007 le colloque « Femmes et VIH - 10 ans après » au Théâtre du Gymnase à Paris [1].

Nous avons besoin de faire circuler et de rendre accessibles à toutes, les connaissances existantes (connaissances médicales, épidémiologiques, sociologiques, etc.), mais aussi et surtout d’entendre et de faire entendre la parole des femmes vivant avec le VIH.

Demandez le programme

En 1997, le Colloque « Femmes et infection VIH en Europe » a permis de mettre en évidence les spécificités de l’infection à VIH chez les femmes. En 2004, les « États Généraux Femmes et sida » ont libéré une parole qui depuis ne cesse de circuler. En 2007, nous rédigerons ensemble nos revendications et nos recommandations. Pour cela, ces journées de réflexion seront organisées en deux temps.

Le 30 novembre, première journée, sera l’occasion de faire un état de la situation par l’intervention de chercheurs et de professionnels, autour de quatre tables rondes, présentées et animées par des femmes concernées :
- Recherche : place des femmes et prévention ;
- Femmes, sexualité et VIH ;
- Visibilité des femmes séropositives et/ou concernées ;
- Mutualisation des actions.

Le 1er décembre, deuxième journée, destinée aux femmes séropositives et/ou concernées par le VIH, permettra de faire émerger leur parole, leurs préoccupations et leurs revendications. Organisées en ateliers, les femmes pourront selon leur envie participer aux ateliers dont les thèmes seront :
- Les représentations de la maladie ;
- Prévention et réduction des risques ;
- Corps, désir et séropositivité ;
- Le dire / ne pas le dire / témoigner.

A l’issue de cette seconde journée, les femmes séropositives et concernées établiront ensemble ce qu’elles souhaitent aujourd’hui.

Un programme détaillé est disponible sur le site du Planning Familial

Inscription et Contact

Pour s’inscrire ou en savoir plus, vous pouvez joindre la coordinatrice de ces journées par mail ou par téléphone 01 48 07 80 79.

Un formulaire d’inscription en ligne est disponible sur le site du Planning Familial

Pour les femmes séropositives et/ou concernées il existe des possibilités d’hébergement et de prise en charge, renseignez-vous.

ajout du 15 mars 2008 : Les actes du colloque sont maintenant disponibles. Vous pouvez les télécharger (format pdf) sur cette page

Documents disponibles en téléchargement


Femmes et VIH, 10 ans après où en sommes-nous ? -

affiche des journées de réflexion du 30 novembre et 1er décembre 2007 à Paris, au Théâtre du Gymnase.

(1.7 Mo)

Notes

[1] 38 bd Bonne Nouvelle 75010 Paris, Métro Bonne Nouvelle. Un plan d’accès est disponible

Femmes

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Femmes</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]