essai d’antirétroviraux contre le VIH

cool [Gilead Sciences]

publié en ligne : 10 mai 2003 dans Protocoles 28

Essai multicentrique randomisé, en ouvert, évaluant l’efficacité et la tolérance de l’association Sustiva® + Epivir® + Viréad® versus l’association Sustiva® + Viréad® en administration quotidienne en relais d’une trithérapie antirétrovirale efficace chez des malades infectés par le VIH-1.

à qui s’adresse cet essai ?

A 140 personnes contaminées par le VIH-1 âgées de plus de 18 ans ayant une charge virale inférieure à 50 copies/ml depuis au moins 6 mois, sous traitement antirétroviral stable, sans jamais avoir eu d’échec virologique nécessitant une modification du traitement.

commentaire

Cet essai évaluant une stratégie d’allégement est mené par une firme pharmaceutique. Il correspond à une nouvelle piste de réflexion sur la possibilité de mettre en place une bithérapie efficace, en une seule prise quotidienne. Cette stratégie peut permettre un soulagement dans la prise des traitement et une réduction des effets indésirables.

La question que pose cet essai nous semble importante. Le Rapport Delfraissy 2002 est loin d’avoir recommandé les bithérapies ne comportant pas d’inhibiteur de protéase, il est donc nécessaire de rester très vigilant. Dans cet essai, le seul bénéfice est un traitement allégé dans un environnement « sécurisé ». Un comité indépendant de surveillance doit s’assurer que les risques encourus par les participants sont maîtrisés. La présence d’un représentant des associations de malades est un facteur de crédibilité en ce sens.

Rappelons quand même que le Sustiva® est un antirétroviral qui appartient à la famille des non-nucléosidiques et qu’une seule mutation du virus entraîne une résistance à toute une classe de médicaments. Les promoteurs de l’essai évoquent un risque faible, il n’est pas inexistant. De plus, le nombre très important d’effets indésirables liés au Sustiva® et au Viréad® doit vous être clairement signifié. Ce choix doit être fait en étant totalement éclairé des conséquences de votre contribution à la recherche collective. N’hésitez pas à prendre du temps pour y réfléchir et à prendre conseil auprès de votre médecin et des associations de malades.

quel est l’objectif de cet essai ?

L’objectif principal est d’évaluer le maintien de l’efficacité de l’association Sustiva® + Viréad® et de le comparer à l’efficacité de la combinaison de Sustiva® + Epivir® + Viréad® en relais d’une thérapie par HAART afin de maintenir une charge virale inférieure à 50 copies/ml à 48 semaines de traitement.

Les objectifs secondaires sont de comparer les deux bras pour définir le profil de résistance génotypique en cas d’échec virologique, de mesurer l’évolution des CD4, la répartition du tissu adipeux, les paramètres du métabolisme glucido-lipidique et l’ADN mitochondrial. Un recueil d’événements indésirables permettra d’évaluer le profil de tolérance. Enfin, l’observance et la qualité de vie seront mesurées.

quels sont les critères pour y entrer ?

Cet essai s’adresse à des personnes ayant un poids supérieur ou égal à 45kg, sans infection opportuniste aiguë, n’ayant jamais utilisé le Viréad® et n’ayant jamais eu d’échec virologique. La charge virale doit être inférieure à 50 copies/ml, mais des « blips » (élévations transitoires de la charge virale non confirmées), jusqu’à 1.000 copies/ml sont tolérées.

Ne peuvent participer à cet essai les personnes participant à un autre essai thérapeutique, celles atteintes actuellement de toute autre pathologie grave (atteinte hépatique sévère, pathologie rénale sévère, etc.). Pour les femmes, la grossesse, l’allaitement ou le désir d’enfant dans l’année en cours sont de critères de non inclusion.

quels sont les traitements proposés ?

Les patients seront répartis en deux bras et auront connaissance de leur traitement :

Groupe I : Epivir® (lamivudine) 300mg en une prise unique + Sustiva® (éfavirenz) 600 mg en une prise unique + Viréad® (ténofovir DF) 300 mg en une prise unique.

Groupe II : Sustiva® (éfavirenz) 600 mg en une prise unique + Viréad® (ténofovir DF) 300 mg en une prise unique.

quels sont les critères d’évaluation ?

Le critère principal de jugement est le pourcentage de personnes infectées ayant une charge virale inférieure à 50 copies/ml à 48 semaines dans les deux bras du traitement.

Les critères secondaires comprennent en particulier l’évolution du profil génotypique de mutation. En cas d’échec, il sera réalisé un test génotypique pour évaluer les nouvelles mutations apparues. Si besoin, la recherche d’une résistance pré-existante sera menée sur un prélèvement réalisé au moment de l’inclusion.

comment va se dérouler l’essai ?

22 centres participent à cet essai. Un comité indépendant de surveillance composé par un clinicien, un virologue, un bio-statisticien et un membre du TRT-5 examinera régulièrement les données de toxicité et d’efficacité, sans connaître les groupes de traitement, et reverra les données de deux analyses intermédiaires programmées à M3 et M24, afin de juger de la possibilité ou non de poursuivre l’essai.

Les inclusions commencent début 2003. L’essai se déroule sur 48 semaines, plus 4 semaines de suivi pour la pharmacovigilance (une année au total).

qui contacter ?

- coordinateur clinique de l’essai : Prof. Pierre Marie Girard, Hôpital Saint-Antoine, 75012 Paris, tel : 01 49 28 24 38
- La ligne d’information d’Act Up-Paris sur les essais cliniques : le mercredi, le jeudi et le vendredi de 14h00 à 18h00, 01 49 29 44 82

grille de lecture

conditions d’entrées
naïfs indifférent
pré-traités oui sauf Viréad®
charge virale < 50
nombre de CD4 indifférent
infections opportunistes non
bénéfices directs pas évident

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]