Accueil du site > L’association > Séropos, au boulot !

Marche des fiertés LGBT 2007

Séropos, au boulot !

publié en ligne : 28 juin 2007

 

Ce samedi, à Paris, Act Up défilera à la Marche des Fiertés Lesbienne, Gay, Bi et Trans, avec un cortège d’ambulances, pour dénoncer les menaces qui pèsent sur le système de santé et sur les conditions de vie des malades. Ce qu’incarne le slogan que nous avons choisi pour cette manifestation : « Séropos, au boulot ! ».

Pour garder la santé, il y a du travail

Nous sommes face à un gouvernement qui ne considère la valeur d’une personne que par le mérite et le travail, et qui cherche à opposer celles et ceux qui peuvent travailler à ceux et celles qui ne le peuvent pas, comme c’est le cas aujourd’hui pour une importante partie de la population séropositive [1]. A ce titre, le projet de conditionner les minima sociaux à la reprise d’une activité est édifiant : travailler plus pour gagner rien ? Pour continuer à survivre avec 440 € de RMI ou 610 € d’Allocation Adulte Handicapé ? Nous sommes fièrEs de ne pas partager cette « valeur travail ».

Franchises : nous ne sommes pas des voitures

Durant la campagne présidentielle, nous avons dénoncé les dangers que le programme de l’UMP faisait peser sur l’accès à la prévention, au dépistage et aux soins. Les projets d’instauration de franchises sur les soins augurent d’une santé encore plus inégalitaire. Les versions "alternatives", comme le non-remboursement du premier jour d’arrêt maladie [2], sont tout aussi nocives puisqu’elles culpabilisent et pénalisent les malades, au lieu de s’interroger sur d’autres facteurs, tels que les responsabilités des prescripteurs et des employeurs. Il s’agira dans ce cas de « travailler plus pour gagner pareil », puisqu’il faudra prendre un RTT à défaut de congé maladie. Enfin, la remise en cause de la prise en charge à 100% des Affections Longues Durées obligera les séropositifVEs à "négocier" le remboursement du moindre soin, et les découragera d’une prise en charge précoce adaptée. La ministre des sports - et accessoirement de la santé - soutient ce projet de démantèlement, et n’a toujours pas trouvé le temps de recevoir les associations de malades. Nous sommes fièrEs de préférer la solidarité à leur vision de la santé.

Insultez les LGBT, vous serez récompensé

Christian Vanneste est réelu député et fait partie du groupe UMP à l’Assemblée : contrairement aux promesses de Nicolas Sarkozy, il n’a pas été exclu du parti présidentiel. Et Christine Boutin est ministre. L’égalité des droits est combattue par le nouveau président et sa majorité : nous ne nous marierons pas cette année.

L’homophobie et la morale ont la cote. Les campagnes de prévention, moins. Nous sommes fièrEs d’être gouines, pédés, trans et de lutter contre le sida.

Act Up-Paris occupera l’emplacement n° 32 dans la marche. Rejoignez-nous.

- Départ au niveau du 8 boulevard du Montparnasse, à 13H30.
- Métro Duroc.

 

Notes

[1] En 2004, selon l’enquête VESPA de l’ANRS, un quart des personnes séropositives étaient en invalidité, et 69 % d’entre elles touchaient l’Allocation Adulte Handicapé.

[2] Voir les déclarations du Haut commissaire aux solidarités actives, Martin Hirsch, du 25 juin dernier.

 



L'association

 

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]