Action = Vie 58 TPE

Edito

publié en ligne : juillet 2007 dans Action = Vie 58

Le préservatif demeure le seul moyen efficace de se protéger du sida. En cas de rapport non protégé, de rupture de préservatif, ou de toute autre prise de risque, on peut en France grâce à l’action des associations bénéficier d’un traitement Prophylactique post-exposition (TPE).

De nombreux témoignages montrent qu’il devient de plus en plus difficile d’être accueilliE convenablement à l’hôpital après un risque d’exposition au VIH. L’information et la formation à l’accueil de ces situations d’urgence n’est plus convenablement assuré dans les services hospitaliers. Parfois le personnel médical se permet des jugements déplacés à l’égard de ceux ou celles qui se présentent pour un TPE. Pour des motifs d’économies, on est souvent renvoyé vers les pharmacies de ville pour la délivrance des traitements et pour les prises de sang. Ce contexte ne favorise ni le suivi nécessaire à la prise d’un traitement lourd ni l’accompagnement des personnes du point de vue de la prévention.

C’est pourquoi, à la demande des associations un travail est engagé au ministère de la Santé pour améliorer la prise en charge des TPE. Car le bénéfice du TPE pour éviter la transmission du VIH est réel, et ces difficultés ne doivent pas vous décourager de vous présenter aux urgences après une situation de prise de risque. Le présent document rassemble tout ce que vous devez savoir sur le TPE.

Documents disponibles en téléchargement


Action = Vie 58 en PDF (241.2 ko)



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]