Qualité de vie

Clope, canapé, malbouffe

publié en ligne : 16 mai 2007

Mercredi 16 mai 2007 de 19 heures à 22 heures, Act Up-Paris vous invite à sa 64ème RéPI (réunion publique d’information).

Parfois ce sont de bonnes résolutions pour la nouvelle année, parfois il s’agit d’une injonction à peine déguisée du médecin, parfois c’est tout simplement une décision liée à un changement de vie, mais à chaque fois les moyens à mettre en œuvre ne sont ni simples, ni faciles. Changer ses habitudes nécessite de vrais efforts. Cigarettes, manque de sport, déséquilibre alimentaire, ces éléments peuvent être maîtrisés directement par les personnes sans avoir recours à un environnement médical. Cette aide médicale est toutefois possible, même si en pratique les services les proposant ne sont pas nombreux.

On sait que le tabac, l’alcool et l’alimentation sont liés et qu’un changement de comportement vis-à-vis de l’un de ces facteurs peut influencer la prise des autres. Ainsi, l’arrêt du tabac peut conduire à un transfert vers l’alcool ou la nourriture. Mais l’arrêt du tabac entraîne quasi-automatiquement une prise de poids. Comment gérer tout cela dans le contexte VIH, souvent associé à des problèmes de redistribution des graisses ? Une pratique sportive peut-elle suffire pour améliorer un état de santé limite ? Outre le fait que le sport, c’est bon pour le moral, il peut aussi diminuer le risque cardio-vasculaire lié au cholestérol et aux triglycérides et favoriser une meilleure balance énergétique. Mais les effets d’une activité physique ne seront que meilleurs s’ils sont accompagnés de changements alimentaires, en lien avec l’infection à VIH. En effet, en présence du virus, les réserves d’antioxydants de l’organisme diminuent, or ce sont eux qui nous protègent contre le stress oxydatif qui survient lors de maladie. Leurs apports sont souvent à revoir.

Cette RéPI nous donnera peut-être des pistes pour arriver au mieux à changer certaines habitudes, sans tomber pour autant dans le catalogue de conseils pour arrêter de fumer, pour manger équilibré ou pour vanter les mérites du sport. La culpabilité n’y aura pas sa place et nous tacherons de faire émerger les véritables enjeux pour les personnes vivant avec le VIH.

Les intervenantEs :
- Dr Patrick Dupont, tabacologue à Paul Brousse
- Véronique Labbé, nutritionniste diététicienne à Saint-Antoine
- Manuel F.Picaud, de la Fédération Sportive Gay et Lesbienne

Cette réunion publique d’information aura lieu le mercredi 16 mai 2007, de 19 H à 22 H
Centre Wallonie-Bruxelles, 46 rue Quincampoix Paris 4ème.
Métro : Châtelet, Les Halles ou Rambuteau.

Entrée libre.

Nos médias

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER><b>Nos médias</b></p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]