Accueil du site > Traitements Recherche > Accès aux soins > Assistance médicale à la procréation (...)

Mise à jour novembre 2006

Assistance médicale à la procréation : les centres agréés

publié en ligne : 31 décembre 2006 dans Protocoles 45

 

Liste des centres prenant en charge les couples hétérosexuels concernés par le VIH et par les hépatites virales.

Quelques remarques sur la liste ci-dessous.

- Le téléphone indiqué est celui pour la prise de rendez-vous de consultation, pour les couples concernés par le VIH ou les hépatites virales. Ces numéros peuvent changer en raison de modifications, assez fréquentes, des organisations des hôpitaux. Si le numéro n’est plus bon, appeler le standard de l’hôpital et demander le service d’assistance médicale à la procréation.
- Pour certains centres, des médecins sont mentionnés : ils sont plus particulièrement en charge de l’AMP pour les couples concernés par le VIH ou les hépatites virales.
- Lorsqu’il n’y a pas de centre dans le département où l’on habite, la Sécurité sociale prend en charge les frais de déplacement (sur entente préalable). Cela vaut aussi pour les personnes vivant dans les DOM.
- Sauf exceptions, les centres d’AMP ci-dessous prennent en charge toutes les situations prévues dans l’arrêté de mai 2001 sur l’AMP (homme ou femme ou les deux atteints par le VIH et/ou par les hépatites virales).
- Il existe quelques autres centres prenant en charge uniquement les couples concernés par les hépatites virales. Ils ne sont pas mentionnés ici.

Par ordre alphabétique des villes

- CHU de Besançon
Hôpital Saint-Jacques
2, place Saint-Jacques
25030 Besançon
T : 03 81 21 88 04 (centre d’AMP) ou 03 81 21 86 98 (service de biologie de la reproduction)

- Hôpital Jean Verdier
Cecos
Avenue du 14 juillet
93143 Bondy
T : 01 48 02 58 72

- CHU-Maternité Pellegrin
Service de Biologie de la reproduction
Place Amélie-Raba-Léon
33076 Bordeaux Cedex
T : 05 56 79 56 79

Remarque : ce centre aurait dû commencer ses activités en 2006, mais les travaux ont pris beaucoup de retard. Les associations dénoncent cette situation et demandent à l’hôpital de tout faire pour que la prise en charge complète débute au plus vite. Actuellement, seul un type de situation (femme séropositive, homme séronégatif, couple n’ayant pas besoin de FIV) peut être pris en charge.

- CHU de Lyon
Hôpital Édouard-Herriot
Service Biologie de la reproduction
5, place d’Arsonval
69003 Lyon
T : 04 72 11 77 60

Remarque : grâce à l’action du Pr Guérin et à celle des associations, ce centre prend désormais aussi en charge les femmes séropositives. Cependant, dans ce cas, il ne peut faire que les inséminations. Si le couple dont la femme est séropositive a besoin d’une FIV (fécondation in vitro), la prise en charge ne sera pas possible avant 2007 (date précise non connue). En attendant, le couple doit se rendre dans un autre centre (les plus proches étant Paris et Marseille).

- Institut de médecine de la reproduction
345 avenue du Prado
13008 Marseille
T : 04 86 57 05 70

- CISIH Nord Marseille
Hôpital Nord
chemin des bourrely
13915 Marseille Cedex 20
T : 04 91 96 89 22/23

- CHU Nancy
Maternité A. Pinard
Service AMP
CS 74213
10, rue du Dr Heydenreich
54042 Nancy Cedex
T : 03 83 34 43 15

- Hôpital Bichat-Claude Bernard
Service de Biologie de la reproduction
46, rue Henri-Huchard
75018 Paris
T : 01 40 25 76 79

- Hôpital Cochin
27, rue du Faubourg Saint-Jacques
75014 Paris
T : 01 58 41 15 56

- Hôpital Pitié-Salpêtrière
Unité Fonctionnelle : AMP
47, boulevard de l’Hôpital
75013 Paris
T : 01 42 17 78 82

- Hôpital Tenon
Unité Fonctionnelle : CECOS
4 rue de la Chine
75020 Paris
T : 01 56 01 78 01

- CHU de Rennes
Hôpital Sud
CECOS
16 boulevard de Bulgarie
35200 Rennes
T : 02 99 63 13 11

- CMCO (Centre médico-chirurgical et obstétrical)
Service de Biologie de la reproduction
19, rue Louis-Pasteur,
67300 Schiltigheim
T : 03 88 62 84 34.

- CHU Toulouse
Hôpital Paule de Viguier
Centre d’infertilité et d’andrologie
330, avenue de Grande-Bretagne
TSA 734
31059 Toulouse Cedex 9
T : 05 67 77 10 17

Remarque : pendant longtemps, en raison de difficultés internes à l’hôpital, les femmes séropositives ayant besoin d’une fécondation in vitro (FIV) n’ont pas pu y être prises en charge. Grâce à l’action de certains médecins de l’hôpital et des associations, ce problème est désormais résolu.

Cette liste est le fruit d’un travail réalisé avec Aides.

 

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

 

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]