Coinfection VIH-hépatites

Urgences pour les cirrhoses

publié en ligne : 8 novembre 2006

Mercredi 8 novembre 2006 de 19 heures à 22 heures, Act Up-Paris vous invite à sa 61ème RéPI (réunion publique d’information).

Nous ferons le point sur les dernières connaissances en matière de prise en charge spécifique des cirrhoses chez les séropositifVEs VIH, mais aussi de prévention des complications et leurs contraintes.

En France, en 2005, environ 6 000 à 10 000 coinfectéEs VIH-VHB/VHC étaient déjà au stade de la cirrhose. Si la double épidémie de VIH et d’hépatites virales B et C est à l’origine de l’explosion de cirrhoses, depuis 2001, il ne faut pas oublier l’importance des toxicités liées à l’alcool, aux psychostimulants et aux antirétroviraux, qui concernent aussi les mono-infectéEs VIH. En matière de VHB, les derniers traitements arrivés permettent une stabilisation dans la plupart des cas. C’est pourquoi nous focaliserons sur la coinfection VIH-VHC, la plus fréquente et celle ou la lourdeur du traitement de référence et le manque de préparation ne permet pas encore à tout le monde de pouvoir prévenir la cirrhose.

Si depuis 2001, l’essai de l’ANRS-THEVIC sur les greffes du foie chez les coinfectéEs est une potentielle source d’espoir, elle fera l’objet de notre prochaine RéPi, prévue pour début janvier 2007.

Ce mercredi 8 novembre nous aborderons les sujets suivants :
- La cirrhose : épidémiologie en France et populations concernées en 2006, particularités cliniques, le savoir récent en cas de coinfection VIH-hépatites ;
- Thérapeutiques antivirales et antifibrosantes, les limites d’efficacité et les contraintes hospitalières de la bithérapie PEG-interféron/ribavirine, les clefs de l’optimisation d’un traitement, la prévention des complications et décompensation de cirrhose ;
- Urgence de santé publique pour touTEs les non-répondeurEs : systématiser l’évaluation de fibrose chez tous les séropositifVEs VIH, améliorer l’accès aux soins des usagèrEs de drogues et d’alcool actifVEs, conseils pour une meilleure qualité de vie, pouvoir référer au plus tôt pour un premier bilan vers un centre de greffe.

La liste des invitéEs est à confirmer.

Cette réunion publique d’information aura lieu le mercredi 8 novembre 2006, de 19 heures à 22 heures au Centre Wallonie- Bruxelles, 46 rue Quincampoix Paris 4ème (métros Châtelet, Les Halles ou Rambuteau). Entrée libre.

Nos médias

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER><b>Nos médias</b></p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]