Accueil du site > Traitements Recherche > Abacavir (Ziagen®) : manifestations (...)

Abacavir (Ziagen®) : manifestations d’hypersensibilité et symptômes respiratoires

publié en ligne : mars 2000 dans Action 66

Le 24 janvier dernier, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSaPS) lançait un communiqué de presse d’alerte face aux problèmes posés par la prise d’abacavir (Ziagen®).

L’abacavir est un inhibiteur nucléosidique de la transcriptase inverse. Il a obtenu le 8 juillet dernier une AMM européenne dans l’indication du traitement de l’infection par le VIH chez l’adulte.

Les réactions d’hypersensibilité avec Ziagen® sont connues : elles surviennent chez environ 3% des patients, généralement durant les 6 premières semaines de traitement, et peuvent menacer le pronostic vital. Les symptômes les plus fréquemment observés sont une fièvre, une éruption cutanée, des vomissements, des diarrhées, des douleurs abdominales, une fatigue sévère ou une sensation de malaise général.

En cas de survenue de réactions d’hypersensibilité, Ziagen® doit être immédiatement arrêté et ne pas être repris. Cette situation avait justifié la réserve des médecins hospitaliers vis-à-vis de sa prescription, ainsi qu’une information particulière des prescripteurs et des patients.

S’appuyant sur de nouvelles données, l’AFSSaPS attire l’attention sur le fait que les réactions d’hypersensibilité peuvent s’accompagner de symptômes respiratoires. Ces symptômes, tels que dyspnée, pharyngite ou toux, ont été identifiés chez environ 20% des patients au stade précoce de la réaction d’hypersensibilité.

Des décès ont été rapportés chez des patients pour lesquels une affection respiratoire aiguë (pneumonie, bronchite, syndrome pseudo-grippal) avait été diagnostiquée. Par la suite, ces cas ont été identifiés comme réaction d’hypersensibilité à l’abacavir. Les symptômes respiratoires étaient présents dans environ 80% des cas de réactions d’hypersensibilité fatales.

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a donc émis les recommandations suivantes :
- Les prescripteurs doivent s’assurer que les patients sont informés sur les réactions d’hypersensibilité.
- Le diagnostic de réaction d’hypersensibilité doit être envisagé chez des patients présentant des symptômes évocateurs de maladies respiratoires (pneumonie, bronchite, pharyngite, syndrome pseudo-grippal).
- Les patients pour lesquels une réaction d’hypersensibilité est évoquée doivent immédiatement arrêter Ziagen®.
- Ziagen® ne doit jamais être réadministré chez des patients ayant arrêté le traitement en raison de réaction d’hypersensibilité. La réadministration de Ziagen® doit être évitée chez des patients pour lesquels une réaction d’hypersensibilité ne peut être exclue.
- Les patients qui présentent des symptômes appartenant à deux ou plus des groupes suivants doivent appeler immédiatement leur médecin qui leur précisera si l’arrêt de Ziagen® est indiqué : fièvre / essoufflement, maux de gorge ou toux / éruption cutanée (rougeur et/ou démangeaisons) / nausées ou vomissements ou diarrhée ou douleur abdominale / fatigue ou courbatures sévères ou sensation de malaise général.

- Vous pouvez contacter François MEYER au 01 55 87 32 73, pour de plus amples informations.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]