Accueil du site > Femmes > Le vagin comme gadget électoral

communiqué de presse

Le vagin comme gadget électoral

publié en ligne : 10 mars 2002

Aujourd’hui vendredi 8 mars 2002, Bernard Kouchner annonce une campagne de prévention en direction des femmes et inaugure UN distributeur de préservatif féminin pour toute la France.

Il y a un an, Dominique GILLOT promettait une diffusion massive de préservatifs féminins. Aujourd’hui, seul un distributeur de préservatifs féminins est accessible, dans une petite station de métro parisien, alors que le Fémidom devrait être accessible partout.

Ce distributeur aurait par ailleurs dû être installé il y a 3 mois. L’inauguration en a été reculée, elle tombe aujourd’hui en pleine campagne électorale.

Pour le gouvernement, la prévention, la santé des femmes n’est intéressante que pour des effets d’affichage avant une élection. Pour Bernard Kouchner, le vagin des femmes est un gadget électoral.

Pourtant, les femmes sont de plus en plus touchées par le VIH. Plus que jamais, des campagnes de prévention ciblées et massives sont nécessaires ; plus que jamais, tous les moyens efficaces de prévention doivent être disponibles, partout, à un prix réduit. Le Fémidom reste largement introuvable, et son prix (2 à 3 euros), est prohibitif.

Act Up Paris exige :
- Une campagne nationale de « fémidom à 15 centimes d’euros » ;
- Une campagne nationale d’information pour expliquer tous les intérêts de ce nouvel outil de prévention ;
- Une campagne de prévention en direction des hommes hétérosexuels.

Femmes

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Femmes</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]